#ItalianGP : Biscotto Viñales – Rossi ? Rossi s'en défend et botte en touche



Cet après-midi, lors des qualifications, Valentino Rossi a effectué le premier run devant Maverick Viñales, ce qui a permis à son futur équipier de remonter à la troisième place alors que Rossi restait à la huitième.

En revanche, lors du second run, Rossi prenait le sillage de Viñales et au bout de celui-ci, l’Italien arrachait la pole tandis que l’Espagnol échouait à la seconde place.

Il n’en fallait évidemment pas plus pour que le  terme « biscotto » employé la saison dernière pour désigner l’incident entre de la fin de saison, soit utiliser pour accuser Rossi et Viñales soupçonnés de s’être entraidés.   

Rossi a répondu assez brièvement à cette accusation en estimant qu’il était préférable de refermer le sujet. « L’année dernière c’est arrivé en course, mais aujourd’hui, c’était seulement en qualifications, ils devraient avoir la décence de ne pas parler de ce sujet. Et je referme ici la question, c’est préférable pour tout le monde mais surtout pour eux ».

En lisant entre les lignes, on peut peut-être imaginer que l’Italien voulait dire : « les mecs, je viens de demander à tous mes supporteurs de vous respecter mais si vous commencez à remettre l’huile sur le feu, je risque de ne pas pouvoir faire grand-chose pour vous »

Quoi qu’il en soit, demain il s’élancera de la pole et comme il l’avouait, c’est aussi un peu grâce à Maverick Viñales, son futur équipier.

« Le fait de me retrouver derrière Viñales était un pur hasard, il n’y avait rien de prévu. Sur la piste, il est toujours utile de suivre quelqu’un, surtout si c’est un jeune pilote parce que vous pouvez comprendre quelque chose de son style de conduite. Je me suis retrouvé derrière Maverick et il a continué à pousser, comme je l’ai fait avant. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, c’est également arrivé avec Iannone. Aussi je ne pense pas qu’aujourd’hui Maverick soit très heureux, puisque c’est moi qui ai la pole.

Mes rivaux l’ont un peu mauvaise et ça, ça donne toujours un peu de saveur, mais la meilleure chose est d’avoir la pole position. Avant la qualification, j’étais un peu inquiet parce que j’avais du mal en qualifications au Mugello au cours des dernières années ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPone

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de