#ItalianGP, Moto3, course : Brad Binder…cet homme est ENORME ! Super Quartararo !



La course Moto3 au Mugello est toujours particulière et se résume presque toujours à une grosse bagarre en paquet puisqu’avec la longue ligne droite de plus de 1300 mètres, il est compliqué pour ces 250 de pouvoir faire le trou.

Et l’édition 2016 n’a pas échappé à ce constat puisqu’une fois de plus, à deux tours de la fin, ils étaient plus de 15 à pouvoir espérer se hisser sur le podium.

Mais une fois de plus, dans la dernière boucle, là où le talent pur est appelé à la barre, les meilleurs ont su se détacher. Ils étaient quatre à être très forts, Quartararo, Bagnaia, Di Giannantonio et Antonelli, revenu du diable vauvert et un seul à être encore plus fort que les forts, Brad Binder.

Le Sud-Africain, qui a frôlé la correctionnelle en jouant à la boule de flipper au dixième des vingt tours, a une fois de plus appliqué la recette du Mans avec une course aux avant-postes mais sans prendre trop de risques et un dernier tour « gaz ouverts en grand » pour empêcher toutes les tentatives de dépassement ! Du grand art récompensé par les 25 points de la victoire mais pas seulement puisque dans le même temps, Fenati, victime d’un ennui de sélecteur et Jorge Navarro, parti à la faute, ont abandonné.

Du coup, le Sud-Africain creuse l’écart en tête du Championnat et avec cette troisième victoire consécutive et son sixième podium en six courses, il fait de plus en plus figure d’épouvantail. Un seul mot nous vient à la bouche par rapport à son boulot…ENORME !

Derrière, on a aussi eu le plaisir de redécouvrir un grand Fabio Quartararo ! Incisif, volontaire, agressif, précis…il est juste très mal récompensé de sa superbe course avec une cinquième place mais nous ne pouvons être qu’enthousiastes face à son niveau retrouvé ! A confirmer bien entendu.

En seconde position, on le connaissait mal avant cette course mais on risque de ne plus l’oublier ! Le Rookie Fabio Di Giannantonio réalise une belle course et grâce à l’aspiration, c’est finalement lui qui coupe la ligne en seconde position. Une belle récompense.

Bagnaia aurait aussi pu prétendre à la victoire mais avec sa Mahindra, l’exploit est déjà très beau. Il est troisième.

Antonelli, qui avait chuté hier en qualifications est revenu de nulle part et termine quatrième.

Ono, Mir, Bulega qui a un moment mené le Grand Prix, Guevara et Migno clôturent le top 10.

Danilo est douzième, Loi seizième et Masbou a abandonné.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de