#ItalianGP, Rossi : la poisse !



Parfois, vous êtes battu en vous battant avec vos adversaires, parfois, la mécanique vous empêche de vous battre avec eux.

Aujourd’hui c’est ce qui est arrivé à Valentino Rossi lorsqu’à 15 boucles du terme, son moteur décidait de définitivement rendre l’âme.

Bien entendu, on pourra toujours déplorer ce manque de chance mais en même temps, on soulignera l’extrême fiabilité de ces machines puisque l’Italien ne s’était plus retiré sur un ennui similaire depuis 2008.

Evidemment, les consolations sont maigres ce soir vu que ses rivaux les plus dangereux ont terminé premier et second.

Certes ce Championnat est très ouvert mais 37 points, c’est un écart qui pèse lourd dans la balance.

« C’est vraiment dommage d’avoir eu un tel problème technique en course et d’autant plus ici au Mugello, devant mon public. J’étais très compétitif et très rapide, j’avais pris un bon départ et j’étais devant. Je pense que j’aurais pu me battre pour la victoire parce que j’avais un très bon feeling et un bon rythme. C’est aussi fort dommage parce que je ne marque aucun point pour le Championnat et cette absence de résultat pèse lourd. Lorenzo et Márquez ont fini premier et deuxième, l’écart est maintenant plus difficile à rattraper mais c’est comme ça. J’aurais pu me battre pour la victoire, maintenant nous devons attendre la prochaine course à Montmeló. Catalunya est l’une des pistes que je préfère. J’aime beaucoup courir là-bas, je pense que nous aurons un bon potentiel mais maintenant nous avons une dizaine de jours à attendre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de