Un Viñales ambitieux annonce son arme anti Marquez



Avant le Mugello, on recevait enfin la confirmation officielle du secret le moins bien gardé de l’année après celui de Lorenzo chez Ducati: la signature de Maverick Viñales chez Yamaha pour les deux prochaines années ! Une excellente nouvelle pour le sport, une nettement moins bonne mais inévitable pour Suzuki.

Voilà désormais que le jeune espagnol va se retrouver sur la moto championne du monde et, bien entendu, il se met désormais à rêver non pas simplement de victoires mais de titres.

Pour cela, il compte évidemment sur sa future M1 qui, de l’avis de tous, est une moto plutôt facile à piloter, en comparaison avec une Honda ou une Ducati.     

« Chez Suzuki, Le développement de la moto a été axé sur mon style de pilotage, mais la Yamaha est toujours à un niveau élevé et généralement, sur cette moto, tous les pilotes sont rapides.

Elle ne nécessite pas un style si différent de celui de la Suzuki … Normalement, le secret est sur le gaz, vous devez vous concentrer dessus. Normalement, avec l’électronique vous n’allez pas si vite que ça. Donc, il est nécessaire d’utiliser moins d’électronique, moins de contrôle de traction, parce que normalement, ça use les gommes, et alors là, vous pouvez sentir le filet de gaz ! »

Avec l’arrivée de Viñales et avant elle, celle de Marquez, c’est une nouvelle génération de pilotes MotoGP qui est occupée à voir le jour et  qui s’apprête à définitivement remplacer des pilotes comme Rossi ou même, un peu plus loin, les Lorenzo, Pedrosa, Dovizioso…

C’est donc naturellement que Mack voit en Marquez son futur grand adversaire, celui qui pourrait lui barrer la route de la récompense suprême, le titre de Champion du Monde. Mais la perle d’Hamamatsu n’a pas froid aux yeux et a déjà sa petite idée pour en venir à bout.  

« Si les choses continuent de cette façon, je pense que Marc Márquez sera le futur grand adversaire pour le titre et j’ai l’intention de me battre jusqu’à la fin des courses … Je voudrais me battre contre lui parce qu’il semble difficile à battre, mais il est toujours à la limite avec la moto. Si vous avez une bonne moto et que vous pouvez le pousser au-delà de la limite, habituellement il bloque. C’est un point sur lequel jouer pour avoir la possibilité de lui faire perdre des points ».

On suppose que son futur équipier en aura pris bonne note…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : Tuttomotoriweb

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de