[A+10] Catalunya'06 : Lorenzo et Dovi, déjà…



Il y a 10 ans, l’épreuve catalane du Mondial de Vitesse Moto était marquée par de nombreuses péripéties. Parmi elles, la victoire d’Andrea Dovizioso est restée gravée dans les mémoires. L’italien en a encore la saveur sur les gants.

C’était il y a 10 ans et cela a marqué l’Histoire du GP. En 2006, le départ de la catégorie reine en Catalogne fut marqué par un accrochage collectif dès le premier virage. Impressionnant, l’accident mettait out des hommes tels que Loris Capirossi, Marco Melandri ou encore Sete Gibernau.

Ce fut l’une des images fortes de l’événement, mais nous avons décidé de revenir sur autre chose. Une heure plus tôt, la course de la catégorie 250cc donnait lieu à un superbe affrontement entre Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo.

Jamais l’un sans l’autre

Adversaires en 125cc, les 2 hommes passent en même temps chez les 250cc en 2005. Champion du Monde de la petite cylindrée, l’italien réalise une saison 2005 ô combien positive (3ème avec 5 podiums) mais son adversaire majorquain (5ème à 22 points avec 6 podiums) lui emboîte le pas. Avec la montée en MotoGP de Dani Pedrosa et Casey Stoner fin 2005, les compteurs sont remis à zéro.

Au guidon de son Aprilia, JL48 s’affirme comme l’un des candidats au titre en remportant 3 des 6 premières courses (Jerez, Losail, Mugello). Ses abandons, en France et en Turquie, laissent cependant la tête du classement général à un Dovizioso auteur de 6 podiums consécutifs.

Malgré ces belles statistiques, le pilote Honda ne s’est encore jamais imposé en 250cc. Lorenzo l’a privé du succès pour 77 millièmes au Qatar et vient tout juste de l’humilier devant son propre public, en Italie, en le battant de 3 petits dixièmes. Il arrive donc en Catalogne avec la ferme intention de prendre sa revanche.

 

Juste ce qu’il fallait

Le samedi, Dovi34 subtilise la pole à son rival pour exactement 100 millièmes ; l’atmosphère est électrique, la course du lendemain sera sublime. Alex Debon, Roberto Locatelli, Alex de Angelis […] Tout au long des 41 minutes d’effort, le leadership est l’objet d’une lutte acharnée entre les cadors de la catégorie. À l’entame du dernier tour, ils sont encore 4 à pouvoir triompher.

De ce quatuor, le plus habile sera Andrea Dovizioso : l’italien est le premier à franchir le drapeau à damiers, avec Jorge Lorenzo dans sa roue (+0.095). Le natif de Forlimpopoli ne pouvait espérer mieux pour sa première victoire en 250cc. L’espagnol se vengera à son tour une semaine plus tard et ira chercher en fin d’année, pour 17 unités, sa première couronne . 

L’édition 2007 du GP verra le triomphe de Lorenzo et un nouveau duel JL/AD pour le titre. Ils grimperont simultanément en MotoGP en 2008… où Lorenzo sera sacré meilleur rookie juste devant Dovizioso. Aujourd’hui, les 2 hommes sont encore en piste sur la même grille de départ. Et à l’image du récent GP du Qatar, ils se battent toujours sur les sommets du sport motocycliste.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de