Panne de Valentino Rossi : Yamaha s'explique



Après investigation, l’incident technique qui a causé l’abandon de Valentino Rossi devant les tifosis du Mugello a trouvé une explication. Kouji Tsuya, leader du projet en charge du développement de la YZR-M1, s’est exprimé dans un communiqué diffusé par Yamaha que nous vous proposons ci-dessous :

Suite aux problèmes techniques rencontrés au Mugello, les deux moteurs défectueux ont été renvoyés à YMC pour une enquête. Grâce aux résultats de cette enquête, les données de la télémétrie et des autres systèmes, nous avons trouvé la cause de ces avaries. Elles ont été causées par un problème électronique lié à la limitation du régime moteur, un problème qui a endommagé les valves et les pistons. La cause pour l’avarie de Jorge et celle de Valentino est la même.

Pour être clair, le problème ne venait ni d’un composant du moteur ni d’un défaut structurel, c’était simplement un problème de contrôle électronique.

Chez Valentino, le problème a causé un régime trop élevé à l’accélération, alors qu’il était à plein gaz en bout de ligne droite. Cette avarie n’était aucunement liée à l’erreur que Valentino avait faite à San Donato sur le tour précédent.

Il n’y avait pas de cartographie moteur particulière pour le Mugello. Nous utilisions la même cartographie que d’habitude. Nous avons donc retiré les deux moteurs de l’allocation pour la saison.

Nous avons une longue tradition de fiabilité pour les moteurs et cet incident ne change rien : les moteurs n’avaient pas de problème mais nous n’avions pas connaissance du comportement différent du logiciel ECU standard parce qu’ils ont changé la façon dont fonctionne le limiteur du régime moteur. Nous l’avions réglé en utilisant les données de l’année dernière sans savoir qu’il fonctionnait différemment cette année.

Le moteur de Valentino était le plus frais des trois que nous avions scellés jusqu’ici et l’avarie subie par Jorge durant le warm-up n’était donc pas une raison pour nous de le remplacer. Nous n’avions en plus pas pu trouver le problème électronique sur le moteur de Jorge en si peu de temps.

Le Mugello est l’un des circuits les plus exigeants en raison de la bosse qui se passe à plein gaz à la fin de la ligne droite et où le régime monte encore plus haut. Nous avons appris de cet incident et déjà modifié nos réglages pour le limiteur de régime. Par mesure de précaution, les autres moteurs utilisés par Valentino et Jorge au Mugello ne seront utilisés qu’en essais libres, jusqu’à ce que leur cycle de vie soit atteint.

Sachant que ce sont des problèmes électroniques qui ont causé les avaries du Mugello, nous n’aurons pas besoin d’intervenir sur les autres moteurs qui n’ont pas encore été scellés. Nous avons encore suffisamment de moteurs pour la fin de la saison. Nous avons déjà trouvé une solution et nous sommes certains que les avaries du Mugello ne se répèteront pas.

Pour résumer :

-Le moteur de Valentino Rossi s’est cassé suite à un problème électronique concernant le limitateur de régime moteur. L’incident est intervenu alors que l’italien était à plein régime, régime qui s’est accru au passage de l’une des bosses de la ligne droite des stands. Le comportement du logiciel ECU, qui a changé depuis l’an dernier alors que Yamaha l’avait réglé de la même manière, est aussi mis en cause.

-Le même problème a été rencontré par Jorge Lorenzo. Le moteur de Rossi étant le plus frais, et le temps entre le warm-up et la course n’étant pas suffisant pour trouver la cause de la panne, rien n’a été changé sur sa machine.

-Les réglages ont désormais été modifiés et Yamaha assure que l’incident ne se reproduira plus. En outre, les moteurs impliqués ont été retirés tandis que les autres alloués pour le Mugello seront uniquement utilisés pour les séances d’essais.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de