Aleix Espargaro, Suzuki, un divorce inévitable ?



Au Mugello, Aleix Espargaro avait déjà ouvertement critiqué Suzuki en reprochant au constructeur japonais de n’avoir que peu de considération pour sa personne.

On se souvient qu’il déclarait ainsi au micro de motogp.com : « sincèrement, je pense que je méritais un peu plus de respect de la part de Suzuki. Parce qu’après deux saisons passées à travailler et développer la moto, car en 2014, personne ne pensait que la moto serai compétitive, donc après deux saisons passées à développer la GSX-RR, je pense qu’en annonçant l’arrivée d’un nouveau ilote alors que je n’ai même pas encore commencé à parler avec Suzuki, Hamamatsu m’a un peu manqué de respect ».

Cette fois, c’est à Barcelone que le plus âgé des frères Espargaro s’est lâché : « j’ai compris que je n’étais pas aussi important que ce que je pensais pour Suzuki. Je l’ai compris au Mugello et ça n’a pas été facile à accepter. On ne m’a encore rien dit, mais c’est mon sentiment.

Je suis sixième au classement, pas loin de la 4e place de Pedrosa et en venant d’un hiver difficile. Je ne peux pas dire que je suis en colère, mais dérangé oui je le suis. Suzuki, il y a deux ans, m’a donné sa confiance et une moto d’usine, j’en serai éternellement reconnaissant. Mais la GSX-RR n’était pas performante  dès le début, ils ont beaucoup travaillé mais moi aussi. » 

Dans ces conditions, on voit tout de même assez mal comment Espargaro pourrait encore continuer à rouler pour Suzuki la saison prochaine d’autant plus que l’on sait que Hamamatsu voudrait installer Alex Rins sur sa machine.

De son côté, Aleix Espargaro est en train  de négocier avec Aprilia mais d’après lui, ce n’est pas sa seule option.

« Quitter Suzuki n’est pas mon choix mais le leur. Aprilia est une des possibilités que j’ai mais au Mugello j’ai aussi commencé à parler avec d’autres. J’ai également quelques options intéressantes en Superbike ». 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de