#CatalanGP, Moto3, course : Navarro, une première devant son public



Les courses Moto3 sont souvent animées et disputées et il était écrit que celle en catalogne n’échapperait pas à cette règle.

En effet, si le début de course était rythmé par les chutes dont notamment celles de Masbou, emporté par Valtulini, celle de Jules Danilo, emporté par Danilo, Norrodin, Bagnaia, un peu plus tard celles de Martin et de Bastianini et encore plus loin celles de Pawi et de Rodrigo, aucun des pilotes du groupe de tête ne nous a laissé le moindre répit.

Dès le début, un groupe d’une dizaine de pilotes se formait avec Binder, les deux pilotes Estrella, Bulega, Fenati revenu du Diable vauvert, Rodrigo, Pawi, Antonelli et Ono.

Le reste des troupes restait au contact avec des pilotes comme Danilo ou même Quartararo, bien revenu après un mauvais départ.

Malheureusement, une approximation d’Ono venait mettre à mal les ambitions de ce second groupe puisque sa chute accentuait une cassure qui n’allait plus être comblée.

C’est donc à 9, puis à 8 avec le décrochage d’Antonelli, que la victoire allait se décider.

La bagarre aura été somptueuse avec les pilotes prenant successivement la tête à coup de freinages spectaculaires et autres aspirations magiques.

Il faudra attendre les trois derniers tours pour que la situation se décante réellement avec une erreur de Rodrigo qui touchait Binder alors qu’il était dans la roue de Navarro. Le leader du Championnat du monde gardait les roues sur la piste mais héritait de la dernière place du groupe. On croyait alors son sort scellé mais c’était sans compter sur la ténacité du pilote Ajo qui, en trois tours, refaisait son retard pour accrocher la seconde place. C’est donc Navarro qui l’emporte mais on notera tout de même que Binder, lors de sa dernière boucle, tournait presque 6 dixièmes plus vite que le vainqueur du jour.

Le Sud-Africain, qu’on a vu parader avec le drapeau du fan club de Luis Salom, a une nouvelle fois impressionné mais c’est aussi le cas de Bastianini qui empoche enfin son premier podium de l’année.

Fenati est quatrième et Bulega cinquième. On notera que Rodrigo, auteur d’une magnifique course termine malheureusement dans le bac à gravier du virage numéro1.

Fabio Quartararo remporte la victoire du second groupe. Il est septième mais à 12 secondes.

Livio Loi, de son côté, rate de nouveau une belle opportunité, il est seizième.      

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook    

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de