#CatalanGP, Rossi sur Marquez : « ce weekend marquera un changement dans nos relations ! »



Cet après-midi, après une bagarre franche mais correcte, Valentino Rossi s’imposait devant Marc Marquez.

Une belle victoire et surtout une belle course ce qui, comme l’a rappelé l’Italien, était probablement le meilleur moyen de rendre hommage à Luis Salom et sa famille.

« C’est un petit hommage à Luis et à sa famille, je sais que ce n’est pas très important, ça ne va pas leur rendre mais offrir une bonne course est la seule chose que nous pouvions faire pour nous souvenir de lui ».

Cerise sur le gâteau, en rentrant au parc fermé il croisait le regard de son adversaire du jour et lui tendait la main.

Marquez acceptait la poignée de main et comme par miracle, la chape de plomb qui s’était installée au-dessus du paddock depuis le Grand Prix de Malaisie en octobre dernier s’évanouissait dans les airs.

Bien que simplement symbolique, car ce n’est pas pour cette raison que demain nos deux lascars iront manger une pizza ensemble, ce geste, à lui seul, rendait son esprit communautaire au paddock.

Ce weekend, nous avons tous pleuré la disparition de Luis Salom, un pilote aimé de tous parce qu’entier, franc et toujours souriant et cet après-midi, au parc fermé, le moment était venu de mettre derrière soi l’animosité de ces derniers mois !

C’est ce que ces deux grands champions ont eu l’intelligence de faire et nous ne pouvons que les en remercier. Bravo, bravo et encore bravo !      

« Cette poignée de main était la bonne chose à faire. Lorsque certaines choses se produisent, tout le reste perd de son importance. Nous faisons un sport dangereux et nous devons rester plus détendu, avoir une attitude différente ça aide. Certaines choses font qu’il est difficile de se concentrer. Je pense que cette fin de semaine va marquer un changement dans nos relations. Un événement tragique unit, tu te raccroches aux personnes qui sont autour de vous ».

En revanche, la situation reste plus compliquée avec Jorge Lorenzo mais en lisant entre les lignes, le transalpin ne ferme pas tout à fait la porte. On peut espérer que ce ne soit qu’une question de « bon moment » et qu’avec sa chute involontaire, Lorenzo n’était tout simplement pas là pour participer à cette ‘pacification des relations’.  

« La situation est différente avec Lorenzo. Au début de la saison, je ne pensais pas que nous ne nous parlerions ou saluerions plus. Mais je me suis aperçu que, depuis mon retour chez Yamaha c’était toujours moi qui allais vers lui et j’ai pensé que pour une fois, il pourrait faire le premier pas, mais ça n’a pas eu lieu ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook    

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de