L'accident de Luis Salom décrypté par la télémétrie



Une fois le Grand Prix de Catalogne terminé, les données télémétriques de l’accident ayant coûté la vie à l’espagnol Luis Salom (Moto2) ont été remises à son équipe. Moins de 24 heures plus tard, celle-ci s’exprime à ce sujet.

Communiqué officiel du SAG Racing Team :

Après avoir reçu les données télémétriques de la part de l’organisation hier, dimanche 5 juin, le staff technique du SAG Team s’est immédiatement réuni afin de pouvoir déterminer les causes de l’accident, et ensuite communiquer avec exactitude ce qu’il s’est passé sur le plan technique au virage n°12 du Circuit de Catalunya.

Ont notamment assisté à l’analyse de ces données Edu Perales (propriétaire de l’équipe), Jordi Rubio (team-manager), Bernat Bassa (chef-mécanicien de Luis Salom), Michael Ferger (chef-mécanicien de Jesko Raffin), le pilote Jesko Raffin ou encore Marco Rodrigo (manager de Luis Salom).

Au cours de la FP2, Luis Salom a effectué ses premiers tours et réalisé son meilleur temps (1’48.608) avant de faire son premier arrêt aux stands pour changer le pneu arrière de la moto. Après cela, il est retourné en piste et c’est dans ce tour qu’il a chuté.

Luis a abordé le virage n°12 et est arrivé à son repère de freinage 6 km/h plus lent que dans son meilleur tour. Selon les données télémétriques, c’est parce qu’il a eu une moins bonne accélération à la sortie du virage n°11. À cause de cette vitesse amoindrie, Luis a pris les freins 9 mètres plus tard afin de pouvoir maintenir une bonne allure de passage dans le virage n°12.

Or, à l’entrée du virage il y a une irrégularité (une bosse) sur l’asphalte connue de tous les pilotes. Ce freinage retardé a fait que Luis a maintenu les freins au moment de passer sur cette irrégularité, à l’inverse des tours précédents où son freinage était déjà terminé à ce moment. Tout cela l’a amené à être à la même vitesse que celle de son meilleur tour de la FP2 […] et à une perte d’adhérence en passant sur l’irrégularité de la piste. Cette perte d’adhérence a causé sa chute, avec les conséquences tragiques que nous connaissons. 

Les données télémétriques ont été fournies par l’organisation et sont disponibles pour être analysées par tout technicien qualifié qui le souhaiterait. 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de