Dovizioso : "ne pas être la première dame ne me dérange pas"



Avec un équipier au salaire mirobolant et juste un peu moins de 10 fois le sien, dès 2017, Andrea Dovizioso ne pourra être que le numéro deux chez Ducati.

Pourtant, l’Italien assure qu’il ne portera pas ce statut et que Ducati ne lui demandera pas de se comporter comme tel.

Au contraire même, il se montre certain du fait que rouler en étant déchargé d’une pression qui, inévitablement, ne pourra peser que sur les épaules de Lorenzo, peut être une belle opportunité pour lui.   

« Ils ne me le demanderont pas. Je n’aurais pas accepté un renouvellement du contrat à cette condition. Ceci dit, ça ne fait aucun doute: vu son CV, vu l’ampleur de l’investissement qui a été fait par Ducati, Jorge Lorenzo comptera beaucoup lors de nos deux prochaines années. Sa présence sera importante non seulement sur la piste mais aussi en ce qui concerne la gestion. C’est comme ça, cependant, le fait de ne pas être une première dame ne me dérange pas. Ce n’est pas que si on ne me dit pas que je suis beau et rapide à toutes les manches je le vis mal. Je donne toujours le meilleur de mes possibilités et de ma capacité. Je comprends que la presse puisse avoir compris que ma situation serait celle-là dès 2017 mais je ne le vis pas comme ça: ce n’est pas un poids. C’est plutôt un stimulus: si vous voulez obtenir des résultats importants en MotoGP et si vous avez des cartes à abattre, ce sont des choses qui devraient compter peu. Je ne suis pas inquiet, je n’ai pas peur. Aussi parce que, alors que tout le monde attend beaucoup de Lorenzo, peut-être que je vais vivre avec moins de pression que lui. J’ai de bonnes perspectives, avant de décider de rester chez Ducati: Je suis serein ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de