#DutchGP : le point au classement général MotoGP



Le rocambolesque Grand Prix des Pays-Bas a bouleversé la hiérarchie du classement provisoire en catégorie MotoGP. Certains, à l’image de Marc Marquez, ont en été les grands bénéficiaires, tandis que d’autres y ont perdu des points précieux qui pourraient peser lourd dans la balance du titre en fin de saison.


Ils peuvent avoir le sourire :

Marc Marquez (1er) : Il a pratiquement doublé son avance sur ses 2 principaux rivaux, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi. Le premier est désormais repoussé à 24 longueurs, tandis que le second en compte 42 de retard. Il fallait remonter à 2014 afin de voir l’espagnol dominer ainsi. Rien n’est perdu pour les pilotes Yamaha mais un nouveau joker a été grillé, et le trou sera difficile à combler face à la régularité affichée par MM93 (7 podiums sur 8).

Pol Espargaro (6ème) : En terminant 4ème, l’espagnol a certes échoué au pied du podium mais il enregistre son meilleur résultat depuis Le Mans 2014. En outre, il conforte sa place de premier pilote privé au guidon de sa Tech3.

Andrea Iannone (8ème) : Deux positions de gagnées du côté de l’italien, qui repasse devant son coéquipier et compatriote Andrea Dovizioso. Dans la lutte pour le prestigieux statut de meilleur pilote Ducati, il est revenu à 6 unités d’Hector Barbera.

Jack Miller (13ème) : D’un total de 8 points, l’australien est passé à 33. À titre de comparaison, il en avait scoré 17 sur l’ensemble de la saison 2015. Un bond en avant indubitable (et mérité après son triomphe) qui le replace dans le milieu du tableau provisoire.

Scott Redding (14ème) : Même son de cloche du côté du britannique puisque Redding passe de 16 unités à 32, soit le double exact. Il se sort par la même occasion des profondeurs du classement et parvient enfin à réaliser la performance après laquelle il dit rouler depuis plusieurs semaines. 

 

Le bilan est moins positif :

Jorge Lorenzo (2ème) : Déjà pénalisé par un résultat blanc en Catalogne, le majorquin ne termine « que » 10ème aux Pays-Bas. La perdition est totale sur les 2 dernières épreuves puisque, détrôné par Marquez, il eaccuse désormais un retard d’une course sur son rival espagnol. 

Valentino Rossi (3ème) : C’est déjà le troisième DNF du Docteur cette saison, et peut-être bien celui de trop. Cela ne lui était plus arrivé depuis l’année 2011. Distancé d’un peu moins de 2 Grands Prix, l’italien n’a désormais plus le droit à l’erreur. Le plus frustrant reste sans doute le fait que sans chute, il était probablement parti pour gagner.

Dani Pedrosa (4ème) : La défaillance de ses rivaux était l’occasion rêvée pour l’espagnol de marquer de gros points et se rapprocher du trio de tête. Tombé, il n’a malheureusement pas su saisir sa chance et se voit désormais distancé de 59 points par son coéquipier Marquez. S’il ne revient pas au contact, DP26 sera le n°2 de l’écurie Repsol pour la 4ème année d’affilée.

Aleix Espargaro (9ème) : Deuxième abandon consécutif pour le pilote Suzuki, qui a perdu 3 positions en 2 Grands Prix. Le top-5, clôturé par son coéquipier chez Suzuki Maverick Viñales, s’éloigne. 

Andrea Dovizioso (11ème) : Aux avant-postes tout au long de la course, le transalpin était en passe de réaliser un gros coup en obtenant son 2ème podium de la saison. Au lieu de cela, son accident le fait sortir d’un top-10 général qu’il venait tout juste de retrouver. Par ailleurs, il est désormais 4ème Ducatiste derrière Barbera, Iannone et Laverty… alors qu’au cours de la journée il a virtuellement été le nouveau leader des Rouges.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store