Iannone : « La Ducati n'est pas facile. C'est moi qui fait la différence »



Jusqu’à présent, Andrea Iannone a connu une saison 2016 compliquée aussi bien sur la piste qu’en dehors.

Sur la piste d’abord avec ses nombreuses chutes et, cerise sur le gâteau, avec les accrochages ayant impliqué son équipier, Andrea Dovizioso, en Argentine et celui qui le remplacera en 2017, Jorge Lorenzo, à Barcelone.

En dehors ensuite avec des négociations compliquées avec son employeur actuel pour le renouvellement de son contrat et la signature chez Suzuki.

Son interview de la World Ducati Week avait donc tout pour être intéressante même s’il commençait par les traditionnelles gentillesses.

« Les quatre dernières années chez Ducati ont été incroyables, je me suis senti vraiment apprécié. J’ai bénéficié d’un grand soutien dès mon arrivée chez Pramac ».

Mais malgré les apparences, Andrea Iannone a toujours un goût amer en bouche. Une fois Lorenzo engagé, Ducati avait porté son choix sur lui mais en diminuant son salaire de moitié, condition qu’il jugeait inacceptable.

La suite on la connaît, Andrea Dovizioso acceptait l’offre de Borgo Panigale et lui acceptait celle de Suzuki.

La suite de son interview est un message clair envoyé aux dirigeants de la marque italienne, à son équipier et à son successeur.
« La Ducati n’est pas une moto facile. De l’extérieur, je suis peut-être vu comme celui qui chute tout le temps, mais en fin de compte, je suis le plus rapide et le plus fort sur cette moto. La Ducati a l’air super parce que je la pilote, c’est moi qui fait la différence. En fait, je ne sais pas si je suis capable de faire mieux, mais pour le moment, un changement était nécessaire, j’ai disputé quatre saisons ici mais nous avons toujours eu certains problèmes. L’occasion d’opérer un changement est venu et j’ai pensé que c’était positif. J’ai estimé qu’il était temps de prendre une décision … Après quelques années, vous avez besoin de changement ».

Finalement, on le voyait tout de même mal partager le box avec Jorge Lorenzo. Son arrivée chez Suzuki pourrait être une bonne chose pour lui comme pour le Championnat. Wait and see!

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de