#GermanGP : Luca Marini après 2 mois sans damiers



Au Sachsenring, Luca Marini aura à coeur de rentrer dans les points pour la 3ème fois de sa carrière Moto2. Afin d’y parvenir, l’italien devra avant-tout rallier l’arrivée : c’est logique, mais ça ne lui est plus arrivé depuis Le Mans début mai.

La saison 2016 du demi-frère de Valentino Rossi avait débuté de manière plutôt positive. Face à la trentaine de pilotes qui composent le plateau, et alors que beaucoup mettaient en doute la légitimité de sa place dans la catégorie, il avait fait taire les médisants en terminant 10ème lors de l’ouverture au Qatar.

Passé à une petite seconde des points en Argentine, et après les avoir manqué d’une place à Jerez, Marini s’était à nouveau illustré au Mans en se classant 12ème devant le suisse Dominique Aegerter. Au classement des rookies, l’italien pointait 2ème sur 6 avec la première position du portugais Miguel Oliveira dans le viseur.

 

Mais depuis sa venue en France le pilote Forward n’y arrive plus : avec un abandon en Italie, en Catalogne puis aux Pays-Bas, il est le seul de la catégorie à avoir enregistré 3 DNF consécutifs. D’autant plus dommage lorsque l’on sait qu’il était 14ème avant son erreur au Mugello, tout comme à Barcelone.

LM97 l’a donc prouvé, il mérite son guidon et est capable de se battre dans les points à chaque week-end de course. Cela sera (sans doute) son objectif en Allemagne, où il aura l’occasion de retrouver sa place dans le top-20 général – perdue après sa chute sur le TT Circuit Assen. Mais avant cela, Luca devra avant-tout rester se rassurer en parvenant à rester sur ses roues pour terminer la course du Sachsenring.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de