Le prometteur Aron Canet reste chez Estrella Galicia en 2017



Quatorzième du Championnat du Monde Moto3 malgré 4 abandons en 9 épreuves, Aron Canet a d’ores et déjà impressionné le paddock de sa vélocité. Il conservera donc logiquement sa place chez Estrella Galicia 0,0 en 2017.

Troisième du Championnat du Monde Moto3 Junior en 2015 à seulement 13 points du grand vainqueur, et ce malgré une blessure et une épreuve (2 manches) manquées, Aron Canet fait partie de ceux qui incarnent la relève de la vitesse espagnole. Cette année, il est l’un des 10 rookies du Mondial de la petite catégorie et en est pour l’instant le 4ème mieux classé.

Sa 14ème place au général ne reflète cependant pas son véritable potentiel. Le pilote Honda a en effet rapidement fait des étincelles, obtenant le premier point de sa carrière dès l’ouverture au Qatar (15ème) avant d’intégrer le haut du tableau : 7ème position à Austin, la 4ème au Mans ou encore la 6ème en Catalogne. Malheureusement, ses étincelles ne se limitent pas seulement à ses résultats.

Elles sont aussi dues aux glissements de sa machine sur le bitume lorsqu’il chute, hélas trop souvent. Quatre abandons sont à son actif alors que de gros points étaient à prendre : en Argentine (6ème), à Jerez (8ème), au Mugello (7ème) et à Assen (11ème). S’il était allé au bout, AC44 ne serait pas loin du top-5 au classement.

 

Des erreurs dont il n’est certes pas toujours responsable, et que l’on peut lui pardonner au vu de son statut de débutant à un tel niveau. Avec le temps, l’apprentissage et l’expérience, Canet pourrait bien devenir l’un des candidats au titre Moto3 dans les prochaines années. Quant à aujourd’hui, il est le premier à être surpris par sa vitesse.

« Avant que ne débute le Championnat du Monde je pensais pouvoir terminer dans les points une fois ou deux, mais quand les courses ont commencé alors j’ai vu que je pouvais faire un top-10. Puis un top-8, et même un top-4 par la suite. Le prochain objectif est le podium ! » plaisantait-il au micro de nos confrères de SpeedWeek.

Interrogé sur son avenir, le natif de Corbera n’a pas fait durer le suspens : « Oui, je reste dans la même équipe l’année prochaine, a-t-il affirmé. Je suis très heureux de travailler avec eux, pour moi tout est parfait ici. Pour moi, cette deuxième année serait parfaite si je parvenais à rester dans le groupe de tête et toujours me battre pour le top-5. C’est la seule façon de lutter pour la victoire. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de