#GermanGP, Moto3, QP : Bastianini souffle la pole



Dominateur hier et ce matin, Enea Bastianini a décroché sa 2ème pole position consécutive au Sachsenring après celle obtenue à Assen lors du dernier Grand Prix en date. Il s’agit par ailleurs de la 6ème de sa carrière.

Une séance marquée par un drapeau rouge dû à des traces d’huile sur la piste, traces qui ont causé les chutes de plusieurs pilotes tels que Romano Fenati, Jorge Martin ou encore Niccolo Antonelli. Ce-dernier s’est fracturé la clavicule et ne sera pas au départ demain, ce qui constitue son premier DNS depuis Phillip Island 2012. Avec déjà 3 résultats blancs et 88 points de retard sur Brad Binder avant la course, le titre s’envole définitivement pour lui.

La quasi-totalité des pilotes étant repartis en même temps pour leur dernier run, les embouteillages ont littéralement bouleversé la hiérarchie. Dans ces conditions, Andrea Locatelli s’était montré le plus malin et pensait bien tenir la première pole de sa carrière. C’était sans compter sur un Enea Bastianini survolté qui, à l’image de la FP3, s’est emparé du meilleur temps lors de son ultime offensive. La première ligne est complétée par le rookie Aron Canet.

 

Bo Bendsneyder (4ème) réalise la meilleur qualification de sa carrière, tandis que Jorge Navarro obtient une impressionnante 5ème position compte-tenu des circonstances (fracture du tibia et du péroné il y a 1 mois). Le sud-africain et leader du général Brad Binder s’est fait piéger mais partira néanmoins 6ème, ce qui est positif au regard de la contre-performance de Romano Fenati, seulement 17ème dans le tumulte des derniers tours.

Jorge Martin partira 10ème devant son coéquipier et vainqueur du GP d’Assen Francesco Bagnaia, mais il n’est pas 1er pilote Mahindra cette fois-ci. La performance lui a en effet été soufflée par le britannique John McPhee, 8ème au guidon de sa machine du Peugeot MC Saxoprint. Le japonais Hiroki Ono termine 9ème pour son retour à la compétition.

À l’image des essais libres, Jules Danilo termine 1er français et s’élancera de la 7ème place demain ; il s’agit de la 2ème meilleure QP de sa carrière après Le Mans 2015 (6ème). Fabio Quartararo a décroché le 12ème rang de la grille malgré un pouce cassé, tandis qu’Alexis Masbou s’est classé 24ème. À noter que le temps de « Bestia », 1’27.129, est moins rapide que les poles des 2 années précédentes puisque les plus véloces étaient passés sous la barre des 1’27.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de