Davide Giugliano entrouvre la porte Moto2



Titulaire en Championnat du Monde Superbike depuis 5 ans, Davide Giugliano n’a toujours pas signé de contrat pour la saison 2017. L’italien, qui va pedre sa place chez Ducati en fin de saison, s’est dit intéressé par un passage en Moto2.

Arrivé en WSBK en 2012, Giugliano y a toujours — ou presque — eu une place importante dans le peloton, se bagarrant immédiatement dans le top-10 lors de son arrivée. Cette année, le pilote Aruba n’est pas en reste puisqu’il pointe aujourd’hui 4ème du Mondial avec 5 podiums obtenus, ce qui constitue déjà son record personnel à 4 épreuves du terme de la saison.

Celle-ci s’achèvera au Qatar le 30 octobre, mais l’italien pourrait retrouver le Circuit International de Losail dès l’hiver prochain, non pas avec une 1000cc mais bien sur une 600cc. Mis de côté par la firme de Borgo Panigale, il a en effet confié à nos confrères de GpOne qu’il étudiait actuellement cette option non sans un certain intérêt : « Je suis en train de discuter avec certains teams SBK, mais cela ne me dérangerait pas non plus de passer en Moto2, un championnat qui est très intéressant. Cela ne serait bien sûr pas facile. Un changement de catégorie ne l’est jamais, et le paddock Superbike est comme ma maison. J’espère avoir plus à vous dire dans quelques semaines. »

 

Sur la route des Grands Prix

En dépit du fait qu’il réalise la meilleure saison de sa carrière, le vainqueur (2011) de la Coupe du Monde Superstock1000 n’a pas été renouvelé par Ducati. Le constructeur italien lui a d’abord préféré son coéquipier gallois Chaz Davies, avant d’essayer de faire venir Aleix Espargaro, Eugene Laverty ou encore Michael van der Mark. La 1199 Panigale sera finalement confiée à l’ex-pilote MotoGP Marco Melandri. Cette nouvelle, Giugliano admet avoir du mal à la digérer : « Disons que je ne le prends pas très bien. Le marché a commencé à se débloquer entre Aragon et Assen, lorsque j’ai eu ma période la plus difficile, mais ensuite je m’en suis remis et depuis la Malaisie j’ai marqué plus de points que Davies. »

Le natif de Rome fêtera en octobre prochain ses 27 ans. Signer en Moto2 ne serait pas le choix le plus facile, lui qui roule en 1000cc depuis 2008. Il lui faudrait apprendre le pilotage d’une nouvelle machine, mais aussi un certain nombre de circuits où il n’a jamais mis les roues. En revanche, il s’agit peut-être là de l’une de ses ultimes opportunités s’il souhaite grimper en MotoGP. Car si même un Champion du Monde Superbike ne parvient pas à obtenir une place en catégorie reine, ceux qui viennent du Moto2 y trouvent généralement un guidon : 16 des 24 derniers rookies MotoGP y sont auparavant passés.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de