Ajo Motorsport accueillera KTM en Moto2



L’arrivée de KTM en Championnat du Monde Moto2 ne fait plus aucun doute. L’échiquier autrichien se met progressivement en place mais aucune annonce n’avait été faite quant au team qui collaborerait avec les Oranges : il s’agira d’Ajo Motorsport.

L’information, livrée à nos confrères de Speedweek, provient du PDG de la firme KTM, Stefan Pierer. De son propre aveu, Ajo Motorsport sera l’équipe qui hébergera le constructeur dans le début de son aventure Moto2 en 2017.

La boucle est bouclée puisque le finlandais Aki Ajo, propriétaire de la structure, travaille déjà avec KTM depuis 2012 dans la catégorie Moto3. Il y a décroché le titre de champion du monde dès sa première année avec l’allemand Sandro Cortese, avant de passer tout près d’un nouveau sacre via l’espagnol Luis Salom (3ème – 2013), l’australien Jack Miller (2ème – 2014) ou encore le portugais Miguel Oliveira (2ème – 2015).

 

L’avenir s’écrit déjà

Pierer confirme que le châssis sera développé par WP en coopération avec KTM. Le patron ne s’en cache pas, il « en attend beaucoup » d’Ajo même s’il sera difficile de venir à bout des Kalex. Concernant les pilotes à qui seront confiées les machines, nous précisions il y a quelques jours que le sud-africain Brad Binder (déjà chez KTM Ajo en Moto3) et le suisse Thomas Lüthi (pilote d’essai occasionnel pour la firme de Matighofen) étaient pressentis pour rejoindre l’équipe. Si cela se confirme ils auront la lourde charge de remplacer Johann Zarco, parti pour devenir le premier double-champion du monde de la catégorie.

Règlement oblige, toutes les Moto2 seront équipées d’un moteur de CBR600RR jusqu’à fin 2018. Pour la suite, le monopole d’Honda n’est pas assuré puisque rien n’a pour l’instant été signé. Et si KTM en profitait pour venir concurrencer les japonais, aujourd’hui unique constructeur ? « Si Carmelo Ezpeleta (Dorna.ndrl) vient vers nous alors nous en discuterons, explique Stefan Pierer, qui n’exclut pas l’idée mais ajoute : Actuellement nous nous concentrons sur le projet MotoGP, cela représente déjà un grand défi pour nous ». Chaque chose en son temps donc, mais l’arrivée du manufacturier autrichien à tous les étages des Grands Prix promet déjà beaucoup.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de