#AustrianGP, Moto3, FP2 : Binder s'affirme comme l'homme à battre



Déjà en tête ce matin, Brad Binder a confirmé son statut de pilote le plus rapide de la catégorie Moto3 à Spielberg lors de la FP2. Le sud-africain, leader du classement général, sera l’homme à battre demain pour la pole.

Binder a été bousculé, mais Binder a su résister. Après avoir passé près d’une demi-heure seul en tête de la feuille des temps, le sud-africain a vu ses adversaires s’attaquer à son temps de référence pour tenter de le battre. Le premier à sonner la charge n’est autre que son rookie de coéquipier néerlandais Bo Bendsneyder, revenu à 72 millièmes grâce à l’aspiration du belge Livio Loi.

Le pilote Ajo est finalement détrôné par le français Fabio Quartararo, auteur d’un T4 explosif puisqu’il comptait 2 dixièmes de retard à l’issue des 3 premiers partiels. Passé aux stands afin de chausser des pneus neufs, Binder ressort pour un dernier run rapide. Celui-ci sera décisif, il réalise un imparable 1’36.514 reléguant Enea Bastianini (2ème) à 561 millièmes. Le 6ème, à savoir Juanfran Guevera, est distancé de plus d’une seconde.

[À la fin de la séance, le chrono de Brad Binder a été annulé et il se voit finalement réattribuer son 1’37.070, ce qui lui permet de conserver la 1ère place]


Les adversaires de BB41 pour le gain du titre ne sont pas au mieux. Si Romano Fenati est 5ème, l’espagnol Jorge Navarro n’est pas parvenu à rentrer dans le top-10. À noter la chute de l’argentin Gabriel Rodrigo, qui fait partie des pilotes ayant eu la chance de tester le Red Bull Ring avant l’épreuve. Gêné par un lapin dans son tour rapide, Jules Danilo a coupé son effort pour ensuite réessayer… et tomber en panne d’essence : il termine 21ème.

Les italiens Marco Bezzecchi et Stefano Manzi, spécialement invités par Mahindra à participer, s’en sortent plutôt bien. Ils occupent les rangs 19 et 27 à l’issue de la première journée. Classée 33ème en FP1 et toujours convalescente après sa fracture du poignet gauche au Sachsenring, Maria Herrera a peu roulé et reste au fond du classement, accompagnée par l’italien Fabio Spiranelli également souffrant. Dans une situation similaire, Niccolo Antonelli se classe 15ème.

[À la fin de la séance, le chrono de Brad Binder a été annulé et il se voit finalement réattribuer son 1’37.070, ce qui lui permet de conserver la 1ère place]

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments