#AustrianGP, Rossi : entre Fenati et la quatrième place, un weekend à oublier !



Valentino Rossi ne partait pas favori face aux Ducati sur le Red Bull Ring mais après une excellente qualification, une de plus, tous les espoirs lui étaient de nouveau permis. 

Malheureusement pour la course lui racontait une histoire tout à fait différente puisqu’après un excellent départ, il devait se contenter de suivre les Ducati mais aussi son équipier qu’il n’arrivait jamais à metre sous pression.

En concusion, il ne reprend que deux points à Marc Marquez, leader provisoire du Championnat, et c’est évidemment une contreperformance lorsque, comme lui, vous avez 59 points (désormais 57) de retard au classement général.

« Je ne peux pas être satisfait parce que mon objectif était le podium. Après, il y a quand même eu des aspects positifs comme le fait d’avoir disputé une bonne course, de n’être arrivé qu’à un peu plus de 3 secondes de Iannone et d’avoir ramené des points à domicile sur une piste qui ne m’est pas favorable. 
Lorenzo était plus rapide que moi, il méritait sa troisième place. Malheureusement, les conditions étaient difficiles, je n’arrivais pas à être incisif sur les freinages ou à l’accélération, et cela ne m’a pas permis de me battre avec Jorge, c’est dommage. Je suis déçu avec cette médaille en chocolat, mais j’ai malgré tout été avec les meilleurs. 
Je n’avais pas la situation complètement sous contrôle, je devais prendre trop de risques. Chaque fois que j’essayais de me rapprocher de Jorge toujours je commettais une erreur. Nous avons apporté des changements sur la balance de la moto pour essayer de sauvegarder les pneus et j’ai eu des problèmes au freinage. Je ne pouvais pas arrêter la moto et les freins surchauffaient quand j’étais dans le sillage d’un autre coureur« .

Et ce weekend est décidement à ranger aux oubliettes puisque le samedi soir, le Dottore était forcé de prendre une décision compliquée concernant Romano Fenati qu’il écartait de manière définitive de son équipe Moto3.

« C’est dommage, nous ne sommes pas contents de ce qui est arrivé. J’aimerais trouver les mots justes, je considère que c’est une défaite, une bataille perdue. Romano a un grand talent et nous avons voulu parier sur lui, même pour l’avenir, mais nous avons dû abandonner. 
Je ne pense pas qu’il pourra rouler avec nous à Brno. Ce n’était pas une décision prise à la légère et je ne pense pas que nous pourrons la changer. Nous espérions réussir là où d’autres avaient échoué: nous avons voulu faire ressortir le talent de Roman et l’aider à devenir un professionnel. Ca n’a pas été comme ça. 
Parfois, Romano pète les plombs, le problème est que c’est une situation qui se répète régulièrement toutes les 3 ou 4 courses. C’est comme revenir sans cesse au point de départ…rien ne change« .

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de