#CzeschGP, Moto2, FP1 : Le réveil de Marquez, l'absence des gros bras !



En Autriche, la semaine dernière, Johann Zarco signait sa quatrième victoire en cinq rendez-vous et réalisait une magnifique opération puisqu’il parvenait à distancer encore un peu plus Alex Rins, troisième à Spielberg, de la lutte pour le titre et, avec son abandon, à probablement en écarter définitivement Sam Lowes. 

Toutefois la saison est longue et seules les mathématiques pourront permettre à Johann Zarco de se reposer et de savourer une second titre en autant de saisons.  

C’est donc avec la volonté de disputer une grande course que le Français abordait ces premiers essais de la journée, tout comme Rins d’ailleurs qui a de moins en moins la possibilité de s’attarder en chemin.  

Mais à la surprise générale, ce ne sont ni Zarco, ni Rins, ni même Lowes qui ont défrayé le chrono mais bien Alex Marquez ! 

En effet, le plus jeune des frangins Marquez, sixième en Autriche (son meilleur résultat en Moto2), semble enfin avoir trouvé le moyen d’être rapide en catégorie intermédiaire puisqu’il signe un chrono relativement rapide pour une première séance à un peu moins d’une seconde du record de la piste. 

Il devance Jonas Folger qui, depuis quelques semaines, semble avoir retrouvé un peu de sa superbe et Takaaki Nakagami. 

La suite du top six est également intéressante puisqu’on n’y retrouve aucun des gros bras du Championnat mais trois pilotes appelés à devenir les futurs vedettes de la catégorie avec dans l’ordre Kent, Baldassarri et Morbidelli. 

Et les leaders alors ? Zarco est celui qui s’en sort le mieux avec un septième temps à 663 millièmes de Marquez. Le Français est talonné par Lowes, huitième à 16 millièmes du français tandis que pour Rins, la situation semble plus compliquée avec un inquiétant dix-septième temps à 1,749 seconde du leader !  

Tom Lüthi, qui se situe juste en dessous des gros bras, signe le dixième temps, Aegerter, qui pourrait rejoindre la structure Intact, le vingtième et Xavier Siméon le vingt et unième.              

Stay tuned! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de