#CzechGP, Moto3, FP3 : Binder fait le vide



Hier, les deux hommes forts de la catégorie se sont partagés les sessions. La première pour un Bastianini revenu à son meilleur niveau et la seconde pour celui qui, depuis le début de la saison, a mis la main sur le Championnat, Brad Binder.

En embuscade, on retrouvait des pilotes comme Bagnaia, Migno ou encore Bulega, voire même un Livio Loi plutôt convaincant.

En revanche, pour Navarro, le seul adversaire restant pour tenter d’empêcher Binder d’empocher le Championnat, les choses semblent plus compliquées mais, bien entendu, on n’oubliera pas que le garçon se relève tout juste d’une blessure.

Enfin, après une première journée vraiment compliquée, on attend la revanche de Fabio Quartararo qui, malheureusement, sera pénalisé demain et devra reculer de quatre places sur la grille.

On notera encore que la température de l’air avoisine les 19°, celle du sol les 23, que le meilleur chrono d’hier est celui de Binder en 2.08.047 et que le record de la piste, enregistré par Alex Rins en 2013, est de 2.07.622.

Mais si ce matin on s’attendait à la réaction des adversaires de Binder, le sud africain a su très vite se mettre à l’abri en enregistrant un impressionnant 2.07.713 !

Le leader du Championnat fait donc le vide autour de lui puisqu’il repousse son plus proche poursuivant à 613 millièmes.

Longtemps second, mais d’abord derrière Bulega, Enea Bastianini doit pourtant se contenter de la quatrième place puisque Martin et Ono, dans leur dernier tour, se sont autorisés une belle remontée pour venir se placer aux troisième et quatrième places.

Suivent les pilotes de la VR46 academy avec dans l’ordre Migno, Bulega et Bagnaia.

La bonne nouvelle de ce matin c’est que Fabio Quartararo semble avoir trouvé la clé du circuit tchèque. Il termine à la huitième position et se rassure probablement après une journée compliquée hier.

Canet et Navarro complètent le top 10 tandis que Livio Loi, qui espérait confirmer ses bonnes dispositions d’hier, a souffert dans cette troisième séance. Il termine seizième !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de