#CzechGP, Moto3, Course : McPhee débloque le compteur de Peugeot



La pluie réserve décidément son lot de surprises cette année en Moto3. Qualifié 11ème mais rapide sur le mouillé, John McPhee est parvenu à tirer son épingle du jeu à Brno en remportant le Grand Prix de République-Tchèque, le premier pour Peugeot. Il s’agit du 8ème vainqueur différent en 11 courses en 2016.

Le meilleur départ est pourtant réalisé par Brad Binder, mais le poleman fait ensuite preuve de prudence quitte à se retrouver dans le peloton. Il laisse les commandes à Jorge Martin dont la volonté est de faire immédiatement le trou, mais un groupe de tête composé de Binder, Jakub Kornfeil, Fabio Di Giannantonio, Aron Canet et John McPhee l’empêche de prendre la poudre d’escampette.

De ces 5 poursuivants, seuls 3 parviennent à rejoindre l’espagnol puisque Kornfeil et Di Giannantonio lâchent prise. Pendant ce temps, Khairul Idham Pawi remonte : parti 29ème il pointe 12ème au premier tour, 10ème au second, 7ème au troisième puis 5ème au quatrième. Le malaisien a désormais les leaders en point de mire avec 2 secondes à rattrapper.

Sentant la menace du pilote du Honda Team Asia, Binder produit son effort et seul McPhee parvient à le suivre. Canet ne parvient plus à garder le rythme et part à la faute, tandis que Pawi s’empare de la 3ème place à 10 tours de l’arrivée : il compte alors 3 secondes de retard sur le duo de tête. L’on pense que, tout comme en Argentine puis en Allemagne, le natif de Perak va revenir et gagner comme un poisson dans l’eau. Mais devant, le n°1 de la catégorie ne l’entend pas de cette oreille.

 

Binder fait la faute

Le sud-africain enchaîne les tours rapides en étant le seul homme à passer sous la barre des 2’22. Il augmente son avance et va jusqu’à se défaire de McPhee… avant de partir à la faute tout seul à 5 tours de l’arrivée ! À l’image de son frère Darryn peu avant, le pilote KTM ne peut reprendre la piste et enregistre son premier résultat blanc depuis Motegi 2015. Quelques centaines de mètres plus loin, Pawi commet également l’erreur et voit ainsi son podium glisser sur le bitume tchèque.

Auteur du meilleur temps du warm-up, John McPhee se retrouve seul en tête avec 10 secondes d’avance sur Martin et Di Giannantonio. Il ne modère pas son allure pour autant, au prix d’une énorme alerte et un sauvetage venu de nulle part. Rien ne pourra arrêter l’écossais, qui remporte le premier Grand Prix de sa carrière pour son 76ème départ. Le constructeur Mahindra gagne pour la 2ème fois de son Histoire après Bagnaia à Assen, cette fois grâce au Peugeot MC Saxoprint.

Sixième en Autriche, ce qui constituait le meilleur résultat de sa carrière, Jorge Martin assure le doublé Mahindra pour son tout premier podium. Fabio Di Giannantonio et Enea Bastianini, coéquipiers chez Gresini, prennent les positions 3 et 4. Niccolo Antonelli complète le top-5 et retrouve les points pour la première fois depuis les Pays-Bas. Tout comme au Red Bull Ring, le rookie Bo Bendsneyder termine 7ème et égale ainsi sa meilleure performance. Il devance Joan Mir, vainqueur il y a une semaine en Autriche.

 

Parti 24ème, Jules Danilo a réalisé une course solide et est parvenu à remonter 11ème. Cela a été plus compliqué pour Fabio Quartararo, 21ème et pas à son aise sous la pluie. Quant aux chutes, d’autres que celles citées sont à signaler pour le malaisien Adam Norrodin, les italiens Francesco Bagnaia, Andrea Locatelli & Stefano Valtulini ou encore l’espagnol Albert Arenas remplaçant d’Alexis Masbou.

Au classement général, Brad Binder a grillé un joker mais limite les dégâts puisque Jorge Navarro ne marque « que » les points de la 10ème place : l’espagnol en a encore 61 à combler. Enea Bastianini s’empare quant à lui de la 3ème position devant Romano Fenati absent, mais 85 unités lui manquent pour revenir au contact du sud-africain. La lutte pour le titre de meilleur rookie s’est à nouveau resserée entre Nicolo Bulega (6ème, 89 points), Joan Mir (7ème, 83 points) et Fabio Di Giannantonio (8ème, 82 points). La suite dans 2 semaines à Silverstone.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de