#CzechGP, Aleix Espargaro (course) : « Je n'arrive pas à y croire »



Sixième à 8 tours de l’arrivée, Aleix Espargaro n’est pas allé au bout du Grand Prix de République-Tchèque. Contraint à l’abandon, l’espagnol a vu – impuissant – sa GSX-RR s’enflammer sous la pluie de Brno.

Brillamment qualifié 4ème, Aleix Espargaro a passé l’intégralité du GP aux avant-postes. Ou plutôt : Aleix Espargaro a passé l’intégralité de SON GP aux avant-postes. Malheureusement pour lui, il fait partie de ceux qui n’ont pas pu rallier le drapeaux à damiers à Brno.

Dans son 14ème tour et alors qu’il pointait 6ème à 2 secondes de Marc Marquez, le pilote Suzuki a dû s’arrêter en bord de piste et laisser sa machine aux mains des commissaires. L’incompréhension et la déception dominent chez AE41.

« Durant la course je me sentais vraiment bien dès le premier virage, explique-t-il, et je me battais avec les top-pilotes. Mais ensuite la moto a commencé à faire des choses étranges au niveau du moteur. Beaucoup de frein moteur et de bruit. Il n’y avait plus de puissance, et soudain j’ai réalisé qu’il y avait du feu sur la moto, alors je me suis rapidement arrêté ! Nous devons comprendre ce qu’il s’est passé. »

Une situation que le natif de Granollers n’a pas l’habitude de vivre, lui que sa machine n’avait jamais trahi depuis son arrivée chez Ecstar en 2015. « Lors des premiers tests nous avions des problèmes avec le moteur, mais l’année dernière, toute la saison a été parfaite. Et cette saison également jusqu’à présent. C’est le premier moteur que nous cassons. Parfois c’est ce qui arrive dans la compétition moto. »

 

À la recherche d’un 2ème podium en catégorie MotoGP après Aragon 2014, Espargaro espérait bien mieux qu’un résultat blanc — son 4ème de la saison — en République-Tchèque. « J’étais bien installé derrière Marc et j’étais très prudent avec les pneus, raconte-t-il, et mes pneus, même si je n’ai pas fait les 8 derniers tours, me semblent neuf. Nous avons perdu une belle occasion de nous battre avec Marquez aujourd’hui. »

Seulement 13ème au clasement général, le pilote Suzuki n’a marqué que 2 points lors des 5 derniers Grands Prix. Une série noire qu’Aleix ne comprend pas. « Je n’arrive pas à croire à ce qu’il se passe cette année. Chaque course est complètement différente, je ne peux pas en avoir une normale. La seule chose que je souhaite est d’essayer de me battre pour le podium entre maintenant et Valencia. Alors je vais à nouveau essayer à Silverstone ». Il ne participe pas aux tests de Brno afin de laisser sa main, blessée en Autriche et toujours douloureuse, au repos.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de