#CzechGP, Moto2 : Zarco a, malgré lui, remis Rins en selle !



Samedi, à la fin de la qualification, nous avions titré « Zarco prend la pole et sauve Rins »… et nous ne ne croyions pas si bien dire !

Durant les essais libres, Le pilote Pons n’avait pu faire mieux que 2 dix-septième places le vendredi et une dix-neuvième lors de la FP3. En qualification l’histoire se répétait jusqu’au moment où, malin, il trouvait la bonne roue : celle du poleman, le français Johann Zarco.

Le tricolore le ramenait d’abord au douzième rang avant de le remonter jusqu’à la septième position dans le tour où lui signait le meilleur chrono. Mais hier, la pluie tombait et tout allait s’inverser. Rins prenait un bon départ et se retrouvait à son aise sous la pluie. Débarrassé de Zarco, il ne multipliait pas les risques, se contentait de la seconde position et laissait filer Jonas Folger vers la victoire.

 

Zarco ne trouvait quant à lui pas le bon feeling et laissait Rins partir, glissant loin dans le classement avant de remonter à la onzième position grâce notamment aux chutes et autres fantaisies de Simone Corsi. Lorsque samedi, Zarco remontait Rins, il occupait une satisfaisante troisième position. Un rétroviseur aurait été utile.

« Les conditions humides étaient très difficile pour moi dès le warm-up, déclare-t-il. La piste était dans des conditions très différentes de ce que nous avions connu au Sachsenring, et je n’a pas réussi à rouler détendu. J’avais espéré qu’elle serait meilleure pour la course, avec moins d’eau sur la piste, mais il a continué à pleuvoir et la piste était humide. J’ai pris un bon départ et j’ai essayé de suivre les pilotes devant, mais je n’ai pas réussi à maintenir leur rythme. Je ne me sentais pas à l’aise et il était préférable de terminer la course que de chuter. En outre, j’ai amélioré mon rythme par rapport au warm-up et je me suis retrouvé avec de meilleures sensations. Au moins j’ai pu terminer et marquer des points, car Alex Rins a disputé une belle course malgré les difficultés rencontrées au cours du week-end. Il me reste un bon avantage au championnat et après ces deux dernières courses, je me sens fort. Nous devons continuer à être optimistes, même dans les moments difficiles. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de