#CzechGP, Dovizioso : "Michelin n'a pas la situation sous contrôle"



Après avoir pris un bon départ qui l’avait porté en tête du Grand Prix de République tchèque et s’être maintenu dans les premières positions par la suite, Andrea Dovizioso avait l’espoir d’ajouter un bon résultat et peut-être même une victoire au palmarès de Ducati.

Malheureusement pour lui, après 10 tours, une usure anormale de sa gomme avant tendre l’obligeait à rentrer au stand.

Il repartait alors sans envie pour la suite d’une course de toute façon perdue avant de jeter définitivement l’éponge au seizième tour.

La déception était évidemment à la hauteur des espoirs du pilote de Forli et dans son commentaire d’après course, il n’épargnait pas Michelin même s’il se disait rassuré quant au fait que la saison prochaine, le manufacturier français aurait la situation sous contrôle.

«Je suis très déçu parce que je rentre à la maison avec zéro points, alors que je me battais dans le peloton de tête. Nous avons rencontré des conditions particulières, je suis très en colère, parce que d’autres pilotes ont dû faire face à la même situation. Déjà ce matin, j’avais dit que les deux solutions avant étaient insuffisantes car à case de cela, beaucoup de pilotes ont été obligés de monter le soft, malgré le manque d’eau sur la piste. De nouveau, le choix relevait du pari.
Ce qui est arrivé aux pneus ne me surprend pas, parce que le pneu était tendre. Michelin travaille certainement beaucoup mais la situation n’est pas sous contrôle. Il est nécessaire d’avoir une plus grande palette de choix. Aujourd’hui, l’intermédiaire était nécessaire, parce que le tendre, c’est pour les conditions extrêmes.
Ce qui m’est arrivé dépend du style de pilotage. Ce matin, j’ai poussé et la gomme était comme neuve. Après-midi, nous nous sommes concentrés davantage pour les gérer, mais la gomme s’est consumée. Comme je l’ai dit, il faut plus de pneus car chaque piste a des caractéristiques différentes. Évidemment, je suis confiant, convaincu que l’année prochaine, il y aura une situation plus stable« .

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de