#CzechGP, Moto2 : West, une (belle) pige et puis s'en va



Revenu en Championnat du Monde Moto2 le temps d’un wild-card, Anthony West a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son aisance sous la pluie. L’australien a pris la 10ème place du Grand Prix de République-Tchèque.

Ex-pilote 125cc, 250cc, 500cc et même MotoGP, Anthony West effectuait sur l’Automotodrom Brno Masaryk son grand retour dans les paddocks. Contacté par le Montáže Brož Racing Team, équipe locale désireuse de s’illustrer devant son public tchèque, il avait accepté de reprendre le guidon d’une Moto2 sans pour autant se fixer un objectif précis. À l’arrivée, le week-end s’est avéré plus que positif.

Tout n’avait pourtant pas commencé de la meilleure des manières. Vingt-neuvième et bon dernier en qualification, il pointait à 3.362 secondes de la pole position de Johann Zarco et à 2.366 d’Axel Pons, qualifié 15ème. Doté d’un matériel forcément moins performant que celui de ses adversaires, il roulait moins vite qu’en 2015 lorsqu’il était pilote au QMMF (2’03.816, contre 2’04.943 en QP cette année). Autant dire qu’un miracle s’imposait afin d’inverser la tendance.

Le miracle s’est produit dans le ciel tchèque et il se nomme pluie. Son arrivée a littéralement changé la donne, et West réalisait ainsi le 7ème temps du warm-up. L’australien allait confirmer en course puisqu’il a rapidement cédé sa place de lanterne rouge : à l’issue du 4ème tour, il était déjà dans les points. Après 46 minutes d’effort il passait l’arrivée 10ème juste devant le français Zarco, qui n’est autre que le Champion du Monde en titre de la catégorie.

 

Sur une piste de Brno où il n’avait jamais brillé en Moto2 (zéro point en 6 Grands Prix), Anthony est allé chercher le meilleur résultat de la saison de Suter, qui n’a fait rouler que 3 autres pilotes jusqu’à présent. Il offre par la même occasion ses premiers points en Championnat du Monde au Montaze Broz Racing Team après les tentatives de Gino Rea (2013, DNF) et Miroslav Popov (2014, DNF). Le contrat est bien plus que rempli pour lui, qui s’est dit « très heureux de ce résultat ».

Le natif du Queensland va désormais reprendre le chemin du Mondial Superbike, où il roule pour l’équipe Kawasaki Pedercini. West y remplace le tricolore Lucas Mahias, lui-même appelé afin de remplacer son compatriote Sylvain Barrier. Ses fans auront donc le plaisir de le retrouver au Lausitzring (Allemagne) en septembre prochain. Quant à une autre pige en Moto2, il déclare : « Nous aimerions faire un autre wild-card à Phillip Island, malheureusement ce n’est pas une course bon marché (comprenez que cela coûte cher.ndrl) alors nous aurions besoin de soutien. Si vous souhaitez vous investir et voir votre entreprise sur la moto pour le Grand Prix d’Australie, merci de me contacter. » 

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de