Endurance : le SERT sacré pour un point !



Les 8 Heures d’Oschersleben ont marqué la fin d’un Championnat du Monde d’Endurance mouvementé de sa première à sa dernière heure de course. Le Guyot Motorcycle Team 94 l’a emporté en Allemagne, mais c’est bien le Suzuki Endurance Racing Team qui décroche la couronne.

Quatrième du classement général avant le départ, le SERT a déjoué les pronostics qui annonçaient la maison Yamaha — dominatrice lors des essais — favorite pour récupérer le titre d’EWC. Les R1 ont pourtant fait la course en tête puisque le YART et le GMT94 se sont échangés le leadership durant une bonne partie de l’épreuve, mais l’abandon du Yamaha Austria Racing Team sur casse moteur a condamné les espoirs de succès de l’équipe autrichienne.

Dès lors, la marque au diapason était condamnée à l’exploit et au miracle. L’exploit s’est produit, le GMT94 étant allé chercher sa 2ème victoire de la saison après celle des 12 Heures de Portimao, mais le miracle n’a pas eu lieu. Alliant vitesse et expérience, le trio du SERT (Anthony Delhalle/Etienne Masson/Vincent Philippe) a perdu sa 1ère place dans la dernière heure de course mais s’est assuré la consécration en terminant 2ème.

 

Malgré son résultat blanc lors des 8 Heures de Suzuka et son absence de triomphe cette année, Suzuki s’adjuge son 15ème titre de Champion du Monde d’Endurance pour une petite unité devant le GMT94, qui roule après les lauriers depuis 2004. La dernière marche du podium revient au Team April Moto Motors Events (+10), 11ème en Allemagne et notamment handicapé par une petite chute. La Honda #111 se classe 4ème de la course et du championnat, tandis que le top-5 est complété par la Kawasaki SRC contrainte à l’abandon en première partie d’épreuve. Notons le superbe podium allemand du Penz13 et de sa BMW S1000RR.

Chez les constructeurs, Yamaha l’emporte et devance Suzuki de 8 longueurs. En catégorie Superstock, le titre est revenu au Team 3ART-Yam’ Avenue grâce à sa 6ème place à Oschersleben. La structure française a notamment profité de l’abandon de l’équipe allemande BMW Voelpker NRT48 by Schubert-Motors, finalement 3ème de ce classement derrière le Kawasaki AM Moto Racing Competition. Enfin, le tricolore Lucas Mahias monte seul sur le trône des pilotes.

Tous les classements : Oschersleben 2016 (course) / Championnat EWC 2016 / Championnat SST 2016 / Constructeurs / Pilotes


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store