#BritishGP, Moto3, course : Brad Binder triomphe et fonce vers le titre



Le Grand Prix Moto3 de Grande-Bretagne 2016 a tenu son public en haleine jusqu’au bout de ses 17 tours. À l’arrivée, Brad Binder triomphe et s’envole littéralement au classement général.

En dépit d’un ciel couvert, de quelques traces encore humides et d’une température de piste sous les 20 degrés, la course est déclarée sèche et les pilotes partent donc avec leurs machines chaussées de pneus slicks. Bien aidé par le moteur de sa Honda, Enea Bastianini souffle le holeshot à son compatriote & poleman Francesco Bagnaia. Deux freinages plus tard, ils sont déjà une dizaine de front pour le gain des premières positions.

Désireux de tenter sa chance en solitaire, Bagnaia reprend les devants et tente de faire le forcing mais ses adversaires n’ont aucune envie de le laisser filer. Le peloton se met en chasse et Brad Binder, impatient, s’empare des commandes. Pendant ce temps, Jorge Navarro — qualifié 18ème sur le mouillé — remonte sur les avant-postes.

Après 5 tours et alors que le leadership ne cesse de changer de détenteur, un groupe de 7 se distingue : Brad Bnder, Francesco Bagnaia, Enea Bastianini, Joan Mir, Gabriel Rodrigo, Bo Bendsneyder et Jorge Navarro. Distancé de 2 secondes, Fabuo Di Giannantonio fait le forcing et recolle, emmenant avec lui d’autres concurrents tels qu’Andrea Migno et l’incroyable wild-card Stefano Manzi, parti 34ème.

Revenu des profondeurs du peloton, Navarro passe en tête à l’entame du 8ème tour ; sson rival Binder réagit immédiatement et se place dans sa roue arrière. Le duel s’engage mais l’espagnol, meneur, écarte à la sortie d’un virage et perd 5 places. Binder se retrouve en tête et tente de tirer profit de la bagarre que se livrent la dizaine d’outsiders derrière lui : ils sont 14 à se doubler à chaque virage. Le suspense reste entier.

L’emballage final

À 2 tours de l’arrivée, Jorge Navarro chute dans une chicane en venant toucher la Mahindra de Manzi alors qu’il était « trop ». L’espagnol, opéré en juin dernier d’une fracure du tibia et du péroné, a eu du mal à se relever et se tenait la jambe. Espérons que le pilote Estrella Galicia ne se soit pas à nouveau fait mal.

Devant, le vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2015 Bo Bendsneyder a pris les devants mais son coéquipier Binder veut la victoire à tout prix. Le leader du Championnat du Monde ne fait aucun sentiment et le double dans la dernière boucle, avant de produire son effort pour le mettre à l’abri. Bagnaia passe quant à lui le hollandais pour la 2ème marche de l’estrade.

Derrière, Stefano Manzi échoue à 451 millièmes du premier podium de sa carrière mais il peut s’estimer heureux : simple wild-card, l’italien a impressionné et a marqué de gros points pour l’avenir. Nicolo Bulega complète le top-5 devant un autre rookie, son compatriote Di Giannantonio avec qui il se bat pour le sacre de meilleur rookie.

Un temps à la lutte avec les leaders, Joan Mir se classe finalement 10ème derrière le jeune espagnol Aron Canet. L’argentin Gabriel Rodrigo termine 12ème devant l’allemand Philipp Oettl, meilleur temps lors du warm-up, et le français Jules Danilo qui a connu des soucis avec sa boîte. Vainqueur à Brno, le britannique John McPhee ne termine que 18ème devant son public.

Victime d’un problème lors du tour de formation, Albert Arenas s’est élancé depuis la voie des stands et n’a effectué que quelques kilomètres avant de rentrer aux stands. Après sa 22ème place à Assen et son abandon à Brno, le remplaçant d’Alexis Masbou n’a toujours pas fait mieux que le tricolore. Fabio Quartararo a quant à lui abandonné sur défaillance mécanique.

En gagnant pour la 4ème fois de la saison à Silverstone, Brad Binder a creusé un gouffre qui sera sans doute irrécupérable au classement général. Il compte désormais 86 points d’avance sur son dauphin, le malheureux Jorge Navarro. Francesco Bagnaia récupère la 3ème place du championnat à son compatriote italien Enea Bastianini, alors que le néerlandais Bo Bendsneyder fait un bond en avant grâce à son premier podium.

 

Le reste… On le débriefe dans les prochains jours ! Stay tuned

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de