#BritishGP, Lorenzo : « j’espère que Michelin saura résoudre ses problèmes »



Il est loin le temps où Jorge Lorenzo fanfaronnait dans le parc fermé en embrassant son pneu arrière. C’était au Qatar, la première course de la saison et Lorenzo venait de donner une leçon magistrale à ses adversaires en optant pour le tendre arrière Michelin alors que tous les autres s’étaient élancés avec le dur.

Hier, après les courses d’Assen, du Sachsenring ou encore de Brno, c’est une fois de plus un Lorenzo méconnaissable qui rendait une copie plutôt négligée après un weekend britannique en demi-teinte.

Le Champion du Monde apprécie Silverstone, il l’a rappelé pendant toute la semaine, mais pourtant, lui qui est toujours si rapide à trouver le bon set-up, s’est retrouvé à s’élancer à l’aveuglette avec des réglages improvisés qui, comme c’est souvent le cas, n’ont pas marché.

A l’origine de ses ennuis depuis le début de la saison, ce sont encore une fois les Michelin qui sont au centre de ses critiques. Mise à part l’étape qatarie, Lorenzo ne s’est pas encore vraiment adapté aux gommes françaises et son souhait le plus cher est évidemment qu’elles progressent dans les plus brefs délais puisque, rappelons-le, son souci le plus brûlant en 2017 sera de s’adapter à la Ducati et que donc il se passerait volontiers de devoir gérer des problèmes de gomme.

Le Champion du monde en titre vit des moments compliqués et avec 64 points de retard sur le leader du classement général, tout semble indiqué que son Championnat est désormais plié. Reste malgré tout l’honneur de quitter Yamaha avec le statut de numéro 1 mais ça non plus, ce n’est pas encore gagné !

 « Le week-end a été difficile parce que nous n’avons pas trouvé de set-up avec lequel je me sentais à l’aise sur la moto. Nous avons essayé une configuration différente pour la course, que nous n’avions pas testée durant le warm-up, et c’est un pari qui n’a pas marché. Je pouvais voir le second groupe devant moi mais je ne pouvais pas les rattraper. J’avais beaucoup de vibrations à l’arrière et j’ai dû diminuer ma cadence. Nous avons beaucoup de soucis avec les pneus cette année et j’espère que Michelin réussira à résoudre ces problèmes pour l’an prochain. »    

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de