Nakamoto Exclu un retour de Rossi chez Honda mais pas un retour sur une Honda



La situation de Valentino Rossi étant ce qu’elle est chez Ducati, on a eu vite fait de le renvoyer chez Yamaha ou chez Honda.

Mais voilà, que ce soit du côté de l’écurie officielle Yamaha et maintenant du côté de Repsol Honda, on semble décidément ne pas avoir envie de se compliquer la vie avec un pilote qui prend, médiatiquement, beaucoup (trop ?) de place.

Par contre, d’un côté comme de l’autre, on n’a jamais exclu l’éventualité de le voir monter sur une moto d’une de ses écuries satellites.

Et ce n’est pas autre chose que Shuhei Nakamoto a livré à Yoko Togashi, un journaliste japonais, dans une interview publiée sur GPone et que vous pouvez lire dans son intégralité en cliquant ici.   

« Il est clair que Valentino Rossi est en difficulté, mais il a été rapide sur le mouillé, à Jerez. Il a du talent, et nous nous attendons à ce qu’il fasse de bonnes courses. Après avoir quitté Honda, il a écrit un livre et il y a affirmé que le pilote compte plus que la moto. C’est maintenant qu’il doit le prouver. S’il redevient compétitif, nous ferons tout notre possible pour le battre. Ce sera une grande motivation pour nous, de plus, le MotoGP en a besoin.

Mais pour ce qui est d’un éventuel retour, je dois dire que nous avons deux très bons pilotes chez Honda, alors ce n’est pas possible qu’il revienne chez nous, dans l’équipe officielle. Mais chaque team satellite décide librement à qui il veut offrir un contrat. »

En parlant des teams satellites, Fausto Gresini déclarait justement, il y a quelques jours, qu’acceuillir Rossi dans son écurie serait un honneur pour lui, mais que pour l’instant, ce n’était qu’un fantasme (lire ici).

Au final, on a un peu l’impression que les deux constructeurs japonais se disent que s’il reste chez Ducati ce n’est pas plus mal, vu le degré de compétitivité de la Desmosedici, mais que si, d’aventures, il devait décider de quitter Borgo Panigale, il vaudrait alors mieux de l’avoir avec soi que contre soi. C’est certainement de là que vient cette impression que, ni l’un ni l’autre, ne veut fermer une porte trop brusquement…     

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : gpone.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de