Nicky Hayden savait où il était, pas sa GP12 !



Nicky Hayden terminait ce troisième Grand prix de la saison à une inhabituelle onzième place, très loin de son équipier Valentino Rossi.

Vu le début de saison de l’Américain, on a même envie de dire trop loin par rapport à Rossi pour qu’il ne lui soit pas arrivé un problème ou l’autre.

Cette fois, c’est du côté de Magneti Marelli qu’on va avoir du boulot puisque si Nicky Hayden savait parfaitement où il se trouvait sur le circuit, sa moto, en revanche, n’en avait plus aucune idée.  

« Course de merde. Problème électronique. La moto pensait qu’elle était sur ​​une autre partie de la piste que celle où elle se trouvait vraiment et donc l’électronique travaillait partout de la mauvaise façon. Concrètement, j’étais à pleine puissance au milieu de certains virages, et sans puissance et beaucoup de traction à d’autres endroits, pas de frein moteur pour certains autres virages »

Une moto moins puissante nécessiterait certainement moins d’électronique…Ah…attendez…on me dit dans l’oreillette que Messieurs Honda,Yamaha et Ducati sont tout rouges et qu’ils veulent me parler…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de