Essais Moto2 : Le Marc VDS Moto2 Racing Team et les autres sont à Valence…en attendant Xavier Siméon



C’est aujourd’hui que le retour officiel des Moto2 sera célébré sur le circuit de Valence. Teams et pilotes se sont donnés rendez-vous pour un premier galop d’entraînement qui sera suivi par un second dès la semaine prochaine à Estoril, du 15 au 17 février et par un troisième et dernier, à Jerez, du 4 au 6 mars.

Attention, ne lisez ce paragraphe que si vous êtes nouveau dans le monde du Moto GP. Bref rappel de ce qu’est la Moto2. En 2010, afin de sauver sa catégorie intermédiaire, la Dorna a décidé de remplacer ses anciennes 250 cm³ deux temps par des motos équipées de moteur 600 cm³ quatre temps. La particularité de ce changement est que ces moteurs sont les mêmes pour tous les concurrents. Ils sont issus de la Honda CBR 600 RR. Pour ce qui est du châssis, les écuries ont eu le choix de le construire elle-même, comme Kalex ou Tech3… ou de recourir à un manufacturier de cadre comme Suter, Moriwaki ou FTR. Les freins en carbone sont interdits et les aides électroniques au pilotage ont été limitées au maximum. Notons aussi que les enveloppes sont fournies elles aussi par un manufacturier unique qui est Dunlop.

Cette diminution des coûts n’a pas tardé à attirer l’attention des teams puisque ce n’est pas moins d’une quarantaine de pilotes qui s’élanceront le 20 mars, sur le circuit de Losail, au Qatar, pour le premier Grand Prix de la saison 2011.

Nous focaliserons tout particulièrement notre attention sur les pilotes du seul team belge, le Marc VDS Moto2 Racing Team, le Britannique Scott Redding et le Finlandais Mika Kallio. Bien entendu, nous suivrons aussi de très près les performances de Xavier Siméon, le pilote RTL Sport, au guidon de sa Mistral 610 de chez Tech3. Xavier ne sera cependant présent ni aux essais de Valence ni à ceux d’Estoril et ce pour la simple raison qu’au vu de sa signature tardive avec la structure française, sa moto n’est pas prête.

Enfin il faut savoir que les motos ne seront équipées des moteurs officiels que lors du dernier rendez-vous de Jerez. Ce détail est important dans l’analyse des résultats de ces premiers tests. Vu que les écuries peuvent utiliser les moteurs qu’elles veulent, la tentation pourrait être grande d’incorporer à la moto un moteur un peu plus généreux que le 600 cm³ Honda, histoire de donner quelques frissons à la concurrence.

Quoiqu’il en soit, nous vous donnons rendez-vous ici même en cours de journée pour les résultats de cette première séance d’essai.

Stay Tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de