En France, Johann Zarco veut pouvoir suivre les meilleurs



Johann Zarco a été impressionnant à Estoril non seulement parce qu’en tant que rookie, s’offrir la quatrième place, dans un championnat aussi relevé que le Moto2, est une grosse performance en soi, mais aussi parce qu’à l’arrivée, il gardait la tête froide et était déjà en mesure d’analyser sa course en parlant d’abord de ses points faible.

Zarco c’est le perfectionnisme à l’état brut, le travailleur acharné, l’envie de progresser incarnée. La route est encore longue et il ne faut pas crier victoire trop vite, mais sa lucidité laisse augurer du meilleur.

Le pilote français n’a pas pu s’accrocher au groupe des leaders, mais il sait pourquoi et il l’a expliqué à motogp.com

 « Il m’a manqué de l’expérience. Etre plus à l’aise sur la moto, mieux connaître mes limites. J’ai bien regardé Márquez là où il était le plus fort et je me suis rendu compte qu’il glissait plus que moi lorsqu’il réaccélérait. On voit qu’il sait parfaitement jusqu’où il peut glisser alors que de mon côté, quand je commence à glisser, j’ai peur de partir en ‘highside’ et ce sont de petits détails comme ça qui font la différence. Lui, il n’a pas cette tension parce qu’il connaît parfaitement sa moto et ça lui permet d’être plus à l’aise ».

Et après s’être fait décrocher du groupe de tête, son objectif est, maintenant, de s’y maintenir.

« Je ne me sens pas encore en mesure de jouer le podium. L’objectif est de rester avec ce groupe. A Estoril, j’ai pu me bagarrer avec eux et c’était un vrai bonheur. Pour le prochain Grand Prix, en France, j’espère être performant lors des essais et des qualifications, pour ensuite avoir l’opportunité de les suivre en course. Si on y arrive à nouveau, on pourra vraiment être satisfait ».

L’interview est à lire dans son intégralité sur le site de motogp.com, en cliquant ici

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de