Estoril a-t-il sonné le vrai départ de Ben Spies en 2012 ? Meregalli le pense



On se souvient que lors du premier test hivernal, à Sepang, Lin Jarvis avait déclaré qu’il avait rarement vu Ben Spies aussi prêt mentalement et physiquement pour affronter une saison.

Il le sentait bien dans sa peau et la piste lui donnait raison puisque l’Américain ne quittait pas le top 5 pendant tout l’hiver.

Et puis, de façon incompréhensible, le début de saison du pilote Yamaha a surtout ressemblé un long calvaire.

Onzième au Qatar, onzième à Jerez, Ben Spies a entamé un redressement à Estoril même si, en course, quelques erreurs le contraignaient à se contenter de la huitième position.

Malgré cela, son team manager, Massimo Meregalli, trouve les raisons de croire au retour de Ben Spies dans le fait que l’Américain a enfin trouvé le set-up qui semble lui convenir.

«Ben a connu quelques difficultés pendant la course au Portugal, il a fait quelques erreurs et la première a, je pense, été de se mettre beaucoup de pression sur les épaules et à essayer de pousser plus fort que ce dont il était capable.

Mais la chose la plus importante est qu’il a retrouvé la confiance et qu’il était assez satisfait du set-up, ce qui nous donne confiance pour la suite de la saison ». 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook ou sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de