#SanMarinoGP : Iannone n’a pas dit son dernier mot



Ce matin, la session n’avait démarré que de quelques minutes que déjà, Andrea Iannone se retrouvait au tapis.

Visiblement atteint, le pilote Ducati mettait un peu de temps avant de se relever et lorsqu’il y arrivait, c’était pour être conduit au centre médical et ensuite à l’hôpital pour en sortir avec un diagnostic peu encourageant.

En effet, le scanner décelait une légère fracture au niveau de la vertèbre thoracique T3 ce qui, dans un premier temps, poussait les médias à le déclarer forfait.

Mais à Misano, Andrea Iannone roule chez lui et il ne s’avoue pas vaincu.

« Durant la première séance, alors que j’étais dans mon cinquième tour, j’ai perdu l’avant dans la courbe 13, j’ai glissé et j’ai commencé à rouler dans les graviers. Je sentais une grosse compression dans le dos et le scanner a effectivement mis en évidence une fracture de la vertèbre T3. Les médecins ont toutefois décidé de me faire passer une autre visite médicale demain matin, avant éventuellement de me donner le feu vert pour disputer la course. J’espère, en me reposant bien cette nuit, que je n’aurai pas trop de douleurs au réveil car ça me tient vraiment à cœur de courir à Misano ».   

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires