#SanMarinoGP, Espargaro : bonheur mesuré



Depuis son arrivée en catégorie reine chez Tech3, Pol Espargaro n’a pas eu souvent l’occasion de se réjouir.

Mais aujourd’hui, à Misano, l’histoire est toute différente puisque s’il terminait second de la première séance derrière Rossi, la joie était totale lorsqu’en FP2, c’est son nom qui s’affichait tout en haut de la feuille des temps.

Toutefois, l’Espagnol se voulait prudent car comme il le rappelait, cette belle performance devra être confirmée demain lorsque tout le monde passera à l’attaque

« Ça a été une journée importante pour nous, pour le team comme pour moi. C’était aussi un peu étrange parce que je n’ai pas l’habitude d’être premier. La moto fonctionnait très bien et je me sentais très à l’aise dessus, notamment avec les pneus que Michelin avait apportés pour ce Grand Prix. J’avais beaucoup de grip à l’arrière et le pneu avant permet de freiner très tard, ce qui favorise mon style de pilotage. Ça m’a permis de me faire plaisir sur la moto, tant le matin que l’après-midi lorsque les températures étaient plus chaudes, alors que ce sont des conditions dans lesquelles nous avons généralement plus de mal. J’ai commencé la séance avec un pneu usé, avec lequel j’ai bouclé un peu plus de tours que le total de la course. J’ai ensuite essayé de tirer le maximum de la moto pour faire un tour rapide et ça a bien marché.

Je me sentais assez bien physiquement, même si j’avais encore mal à la jambe droite après ma chute en course à Silverstone. J’ai eu mal en fin de journée mais pas tellement sur la moto, si bien qu’il n’y a rien d’inquiétant. Je suis satisfait d’être devant, c’est une petite victoire mais ce n’est que la première journée. Demain nous devrons confirmer lorsque tout le monde attaquera vraiment. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de