« Je ne comprends pas » : Andrea Iannone furieux après son interdiction de rouler à Misano



Interdit de rouler par les médecins du Misano World Circuit Marco Simoncelli après sa chute hier, Andrea Iannone ne participera pas au Grand Prix de Saint-Marin. Une décision que le pilote Ducati ne comprend pas.

Tombé lors de la FP1, Andrea Iannone s’est relevé avec une fracture de la vertèbre thoracique T3. Annoncé forfait dans un premier temps, le transalpin expliquait ensuite qu’il fallait « attendre une autre visite médicale » pour savoir avec certitude s’il roulerait ou non. Désireux de reprendre la piste, il a finalement été déclaré inapte ce matin. Difficile à encaisser.

« Je suis extrêmement déçu, dit-il dans des propos relatés par Crash.net. C’est ma course à domicile, ma dernière sur une piste italienne au guidon d’une moto italienne devant mon public. À mes yeux il s’agissait d’un week-end important dont j’attendais beaucoup. La semaine avant Silverstone, nous avions réalisé des tests ici et les sensations étaient très bonnes. »

S’il est obligé de se soumettre à cela, le vainqueur du GP d’Autriche fulmine : « Au final je décide pour moi, mais pas à 100% : le dernier avis est celui du docteur. Hier il m’a déclaré inapte, mais quand je suis retourné de Cesena au circuit ils ont changé d’opinion. Ils m’ont dit que j’étais apte mais à réexaminer, détaille-t-il.

Ce matin, à 9 heures, je me suis pointé au centre médical. Après un « bonjour » j’ai dis : « je suis prêt pour les essais ». Mais ils m’ont répondu : « Non, tu n’es pas apte à rouler. Merci aurevoir ! ». Je ne sais pas pourquoi tout a changé, c’est difficile à comprendre. »

 

Revanche en Aragon ? Pas sûr

Dans ses explications, le pilote Ducati salue la bienveillance du Docteur Charte qui avait inversé la tendance vendredi : « Charte est un grand monsieur. Il m’a soutenu dès le début et a un bon point de vue. Il a tout organisé pour moi. Quand je suis arrivé à Cesena j’étais surpris parce que la nouvelle était que j’étais inapte. En rentrant j’ai discuté avec Charte, il m’a expliqué que c’était le docteur du circuit qui avait décidé. Charte voulait m’examiner, après cela le docteur de Misano a changé d’avis et a dit que j’étais ok. »

Ce même docteur du circuit lui dira finalement non. « Vous n’êtes pas en état de continuer, je vous déclare inapte » relate un Iannone qui se pose encore des questions : « Normalement le pilote a un contrôle, mais j’ai simplement parlé avec lui ». Si 25 jours de repos lui ont été conseillés, le n°29 va « tout faire pour pouvoir rouler en Aragon » mais là encore, il lui faudra l’approbation des médecins. 

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de