Valentino Rossi ne veut pas que le n°46 soit retiré



Alors que le n°58 de Marco Simoncelli a été officiellement retiré la semaine dernière à Misano, un journaliste a interrogé Valentino Rossi à ce sujet en conférence de presse. Et l’italien, qui sait que beaucoup voudront faire de même avec son numéro 46, ne le souhaite pas.

« Je préfèrerais qu’il ne soit pas retiré, qu’il reste disponible. Si un autre pilote souhaite rouler avec, qu’il le prenne ! » : telle est la réponse donnée par Valentino Rossi à ceux qui se demandaient s’il allait accepter que son n°46 soit retiré des Grands Prix lorsqu’il prendrait sa retraite — peut-être à l’issue de la saison 2018. Si les deux chiffres lui seront à jamais associés, le héros de Tavullia voudrait néanmoins voir leur utilisation se poursuivre dans le temps (et c’est tout à son honneur). 

Quatre numéros sont aujourd’hui intouchables en catégorie MotoGP : le 34 (Kevin Schwantz), le 65 (Loris Capirossi), le 74 (Daijiro Kato) et désormais le 58 de Marco Simoncelli depuis le dernier GP en date à Saint-Marin. Il faut également ajouter le 48 de Shoya Tomizawa, à jamais enlevé de la grille Moto2 suite à sa disparition en 2010. Pour reprendre le flambeau du n°46, la presse transalpine parle déjà de Nicolo Bulega : protégé de Rossi et auteur d’une superbe première saison en Mondial Moto3, l’italien le portait en 2015 lors de son titre de Champion du Monde Junior (CEV).

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de