Aurin : « Dani Pedrosa a dû s’adapter aux choix de Marquez »



Si Dani Pedrosa a outrageusement dominé les débats à Misano, ce treizième rendez-vous de la saison n’était en réalité que celui de la résurrection après une multitude de course passée à se demander si oui ou non, il était encore capable d’être rapide sur une MotoGP.

Mais dimanche, l’Espagnol nous a fait l’éclatante démonstration de sa classe et de sa qualité de finisseur.

Pedrosa n’est pas mort et c’est déjà une excellente nouvelle. Parmi ses défenseurs, un n’a jamais douté, son chef mécanicien, Rámon Aurin, même si, la saison prochaine, il ne sera plus à ses côtés puisque c’est Guidotti qui devrait le remplacer. 

« Si nous voyons comment Dani a roulé à Misano, bien sûr que je pense qu’il peut être champion. En espérant que ne se répètent pas les circonstances qui ont entravé sa bonne marche cette année. Si les Michelin sont plus équilibrés, comme à Misano où il n’y a pas eu de nombreuses chutes et où les pilotes étaient rapides dès le départ, Dani est capable de tout ».

Et le technicien ne pouvait manquer de soulgner la raison principale du malheur de son pilote : le choix du moteur effectué par Marquez la saison dernière.

Bien entendu, on ne peut certainement pas blâmer le double Champion du monde car parmi les couples de pilotes factory, ils ne sont pas nombreux à avoir un style aussi opposé que Marquez et Pedrosa.

« Dani a juste besoin d’avoir les outils appropriés au bon moment. Cette année, on n’a pas eu cette chance. Il a dû s’adapter à ce que Marquez a choisi. Nous devons être réalistes, Marc a choisi le moteur car il était champion. Mais si les choses vont bien, il peut gagner beaucoup de courses ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires