#ArargonGP, Rossi : maintenir la flamme !



Lors des quatre dernières courses, Valentino Rossi qui, au moment de débuter le weekend compte 43 points de retard sur Marc Marquez, est à chaque arrivé devant son adversaire et favori pour le titre.

Pourtant, comme il le rappelait, malgré ses performances, l’écart est encore grand et les courses restantes peu nombreuses.

Il est donc clair que l’Italien a besoin de plus pour revenir dans la course au titre. Alors, en attendant, il cherche à maintenir la flamme de l’espoir en donnant tout ce qu’il a.

Mais en Aragon, un circuit qui ne lui a jamais vraiment réussi, la mission s’annonce plus délicate puisque ses adversaires seront légion. Son équipier d’abord, vainqueur en 2015, Pedrosa ensuite, l’homme en forme, Marquez qui semble réserver ses erreurs pour les séances d’essais libres et puis les nouveaux outsiders que sont Viñales, vainqueur à Silverstone ou Crutchlow, vainqueur en République tchèque.   

« Marquez est en train de gérer son avance. Il roule en pensant au titre et va de l’avant avec cette stratégie. Ensuite, s’il peut gagner de manière certaine, il essayera probablement.

J’ai commis beaucoup d’erreurs, peut-être comme lors de ma première année en 250. J’étais fort, mais je commettais beaucoup d’erreurs. On dira que pour moi, cette saison est celle de mes débuts en MotoGP (rires). Au début du championnat, comme je l’ai dit, la fin de la saison dernière a pesé lourdement : nous avons mis trop de temps à retrouver la concentration et j’ai fait des erreurs. Puis il y a eu la rupture du moteur au Mugello et ces 25 points, personne ne me les rendra.

Mais depuis le début de la seconde partie de la saison ça va mieux, même si je n’arrive pas à gagner. J’ai essayé de rattraper les erreurs commises. J’ai repris un peu de points et je dois continuer comme ça. C’est positif parce que ça m’a permis de tenir allumée la petite flamme mais si on fait les comptes, mais en quatre courses je n’ai même pas réussi à récupérer les points perdus en une seule.

J’arriverai peut-être à gagner sur les cinq prochaines courses mais c’est toujours difficile de faire des prédictions et encore plus cette année, en particulier avec les gommes Michelin. Le premier but est toujours de monter sur le podium au cours des cinq dernières courses, le second est de gagner.

On verra ici en Aragon car si les pistes espagnoles m’ont bien réussi depuis le début de la saison, Jerez et Barcelone sont deux de mes pistes préférées alors qu’en Aragon et à Valence, je n’ai jamais obtenu de grands résultats. Mais en 2014 j’étais rapide avant de tomber et l’année dernière, je pense que j’y ai disputé ma meilleure course sur ce circuit. Nous devons recommencer à partir de là ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store