[Communiqué de presse] Grand Prix d’Angleterre : Xavier Siméon domine le warm up et marque le début de course avant de chuter



La pluie est tombée sans discontinuer sur le circuit de Silverstone. Après avoir dominé le warm up, Xavier Siméon a réalisé un excellent début de course avant de chuter au 9ème tour. Il occupait à ce moment la 8ème position. La déception du pilote RTL Sport est partiellement compensée par les évidents progrès affichés.

Comme on pouvait s’y attendre, la pluie a inondé Silverstone pour le AirAsia British Grand Prix, rendant le tracé d’autant plus piégeux que l’adhérence était différente d’une portion à l’autre du circuit. Ce climat maussade n’aura pas rebuté les spectateurs, ils étaient plus de 70.000 à s’être massé tout au long du tracé anglais pour assister à cette 6ème manche du Championnat du Monde.

Dès le warm up, Xavier Siméon s’est imposé de façon magistrale puisqu’il a tout simplement signé le meilleur temps de cette séance ! Si les écrans de chronométrage se sont affolés durant 20 minutes avec de nombreux changements de leader – Hernandez, West, Marquez, Smith, Iannone, …. – c’est bien le pilote RTL Sport qui a constamment dominé de la tête et des épaules ce warm up, avec au classement final un temps de 2’24’’796.

La pluie a redoublé d’intensité lorsque les pilotes se positionnent sur la grille de départ, obligeant les umbrella girls à se cramponner à leur parapluie. Le feu vert allumé, Xavier Siméon a très vite gagné 8 places, bouclant le premier tour en 10ème position, derrière Corsi et devant Di Meglio.

« J’ai effectué un départ prudent. J’aurais pu être un peu plus agressif et plus rapide mais sincèrement je ne voyais pas grand-chose à cause des projections d’eau. La piste était encore plus détrempée que lors du warm up ! J’ai attaqué plus fort à partir du 4ème tour et j’ai lâché un groupe de pilotes dont j’avais pris la tête. J’avais un bon rythme, je suis parti à la chasse d’un trio composé de Rabat, Pirro et Cluzel. Malheureusement, au 9ème tour, j’ai raté mon freinage en bout de ligne droite, je me suis fait surprendre par le frein moteur et j’ai chuté » explique Xavier Siméon

Guidon tordu et levier d’embrayage cassé, trop de temps perdu, le jeune Belge n’avait pas d’autre choix que de rentrer au stand après s’être relevé sans mal. Douze autres pilotes subiront le même sort que Xavier Siméon.

« Je suis déçu, bien sûr. J’avais une carte à jouer ici. J’ai fait de bons essais, un beau warm up. J’ai réalisé le 10ème meilleurs temps en course en 2’27’’050. Les progrès sont là, tout se passait bien depuis le début du week-end, c’est décevant de ne pas concrétiser tout ce travail par une place dans le top 10 qui était à ma portée. Je vais rester positif, je pense déjà au prochain rendez-vous à Assen » poursuit Xavier, marqué par sa déconvenue.

De l’avis de tous, Xavier Siméon évolue positivement de course en course, ce que ne traduit malheureusement pas le résultat final de cette épreuve. Le prochain Grand Prix qui se disputera le samedi 25 juin à Assen aux Pays Bas sera une occasion de démontrer les progrès accomplis

Dans cette course à haut risque, c’est Bradl qui s’est à nouveau imposé. Il conforte bien évidement sa position en tête du championnat. Smith – sur Mistral 610 et ici sur ses terres – et Pirro complètent le podium.

Xavier Siméon Info Team

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de