[Communiqué de presse] Redding bagarre pour le podium à Silverstone



Le pilote Marc VDS Racing Scott Redding a surmonté des conditions épouvantables, aujourd’hui, sur le circuit de Silverstone, pour se battre pour une place sur le podium du Grand Prix de Grande-Bretagne Moto2.

Sur une piste froide et détrempée, Redding a pris un excellent départ de la deuxième place de la grille pour double Stefan Bradl, le leader du championnat, et s’emparer des commandes de la course dès le premier tour.

Redding et Bradl ont alors pris la mesure des périlleuses conditions pour mettre à deux secondes le groupe se disputant la troisième place. Redding a régalé le public britannique en menant la course durant quatre tours avant de connaître un petit problème de buée sur sa visière et une perte de grip de son pneu arrière sur l’angle maxi qui l’ont contraint à baisser de rythme.

Redding a continué à donner le meilleur de lui-même, mais à cinq tours de l’arrivée, une grosse chaleur à la sortie de la dernière chicane lui a fait perdre le contact de Michele Pirro avec qui il bagarrait pour le podium. En se classant cinquième, Redding décroche néanmoins son meilleur résultat de la saison.

Mika Kallio qui avait fait de gros efforts en début de course pour revenir en treizième position n’a pas été récompensé, une chute mettant un terme à son Grand Prix au septième tour. Le Finlandais avait fait forte impression avec un pilotage agressif qui lui avait permis de se rapprocher du top dix alors qu’il avait dû s’élancer de la 26e place de la grille de départ.

Kallio s’est malheureusement accroché avec Simone Corsi, et un amortisseur de direction endommagé l’a empêché de finir la course qui s’est déroulée devant 70 000 spectateurs.

Scott Redding #45 : 5e

« J’aurais bien aimé décrocher un podium devant mon public, mais je ne suis tout de même pas trop déçu car nous avions besoin de marquer des points après notre difficile début de saison. J’ai pris un bon départ et j’étais vraiment à l’aise, ce qui m’a permis de vite doubler Bradl. Les conditions étaient vraiment difficiles, et à partir de la mi-course j’ai commencé à avoir de la buée dans mon casque. Et puis ensuite, c’est mon pneu arrière qui a perdu du grip. Dès que je me retrouvais derrière un autre pilote, j’avais vraiment du mal à voir entre les projections et la buée. Je me suis adapté assez vite à la situation, mais en attaquant pour rester à la lutte pour le podium, je me suis fait une paire de chaleurs. Je me suis alors dis qu’il serait dommage de jeter à la poubelle un top cinq. C’est mon meilleur résultat de l’année, et je dois maintenant continuer à me battre pour ce podium pour le reste de la saison. »

Mika Kallio #36 : DNF

« Je suis assez déçu parce que la moto était beaucoup mieux sur le mouillé, alors qu’hier j’étais perdu car nous n’avions pas réussi à trouvé de bons réglages pour la moto. J’ai pris mon rythme dans les premiers tours, tout seul, sans faire le fou car je savais que la course serait longue. J’étais derrière Marquez et Corsi et confiant dans le fait de pouvoir les doubler. C’est alors que je suis tombé. Corsi s’était écarté, me laissant un espace, mais quand je me suis glissé à sa hauteur, nous nous sommes touchés et je suis tombé. Malheureusement, mon amortisseur de direction étant endommagé, je n’ai pas pu repartir. C’est vraiment dommage car je pouvais facilement me battre pour la septième place avec Takahashi. »

Michael Bartholemy : Team Manager

« Je suis vraiment content de la prestation de Scott aujourd’hui parce que les conditions étaient vraiment très difficiles. Il a été très agressif au départ et nous avons tout de suite compris qu’il pourrait se battre pour le podium, ce qui aurait été un résultat fantastique. Mais dans ces conditions, une erreur est vite arrivée, et il était important pour nous de marquer des points au championnat. Cinquième, c’est un résultat très positif. Il a été rapide tout le week-end, sur le sec comme sur le mouillé, il a mené la course et finit en décrochant son meilleur résultat de la saison. Cela nous rend optimistes pour les prochaines courses. C’est dommage que Mika soit tombé car il avait un bon rythme. Il partait de loin, et ça n’est jamais simple. Mais il était vite et agressif. Il aurait pu facilement finir dans le top 10 s’il n’était pas tombé. Il aurait mérité ce résultat après avoir surmonté des essais difficiles. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de