Randy de Puniet souffre toujours mais reste premier pilote CRT



Depuis sa chute à Estoril, Randy de Puniet souffre des côtes et du dos et c’est donc diminué qu’il a pris la piste aujourd’hui.

Il en faut cependant plus pour empêcher le pilote français d’être rapide et dès lors, cette première place des pilotes CRT, acquise dans la douleur, n’en est que plus appréciable.

« Ça n’a pas été trop mal, nous avons eu de la chance parce qu’il n’a pas plu. Nous avons apporté des modifications à l’électronique et aux suspensions. Bien que physiquement, je ne puisse pas me donner à 100%, je suis le premier pilote CRT. J’ai effectué une simulation de 6 tours et j’ai été constant. Malheureusement, j’ai perdu une demie seconde dans mon meilleur tour en étant bloqué par un pilote devant moi. Le problème n’est pas technique mais physique et c’est difficile d’améliorer cet aspect des choses. La situation sera peut-être meilleure demain. Aujourd’hui, j’ai reçu une infiltration et nous verrons comment  mon corps réagira demain matin ». 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de