Fenati, Iannone et la FMI…Le scénario de la relève italienne par Valentino Rossi



Lors de l’interview de jeudi, organisée par motogp.com et où Valentino Rossi répondait aux questions de ses tifosis, le champion italien s’est un peu entretenu sur le futur du motocyclisme en Italie, repensé par une fédération qui semble avoir pris conscience de ses lacunes, ainsi que sur la relève qui commence à grandir en Moto3.

Et parmi les noms que le nonuple champion du monde italien a cité, il y a notamment celui de son petit frère Luca.

« Je suis le Moto3 avec un grand intérêt parce que mon frère, qui a 14 ans, va disputer, cette saison, le championnat italien de Moto3. J’espère évidemment qu’il pourra arriver jusqu’en MotoGP.

C’est un bon pilote et il est plutôt rapide ! »

Mais certains espoirs sont déjà en championnat du monde et c’est d’un bon œil que Valentino Rossi voit ces jeunes grandir jour après jour !

« Après un moment de calme, beaucoup de jeunes pilotes sont en train de grandir et notamment en Moto3, avec Fenati ou Antonelli, mais pas seulement-là.

En Moto2, nous avons également quelques pilotes très rapides et j’apprécie particulièrement Andrea Iannone ».

Enfin, le pilote Ducati apprécie aussi la façon dont la FMI a changé sa politique en misant sur des jeunes talents tels que Fenati !

« Je pense que le futur de la moto, en Italie,  reprend des couleurs parce qu’on commence à travailler de façon similaire à ce qu’on fait en Espagne, en mettant de l’argent sur la formation de certains jeunes pilotes « .       

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photos : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de