Jorge Lorenzo s’impose, Rossi revient et ramène, avec lui, le spectacle



Quelle course et quel Grand Prix de France ! La pluie est venue redistribuer les cartes et exiger l’excellence de la part des pilotes. Comme souvent dans ces cas-là, ce sont les spectateurs qui se sont régalés.

Jorge Lorenzo a mené sa course d’un bout à l’autre pour la clôturer avec presque dix secondes d’avance. Quelle maîtrise de l’Espagnol ! Il a su accélérer au moment où Stoner pensait pouvoir revenir et n’a plus jamais été rejoint.

Mais le spectacle était derrière !

En guise de mise en bouche, nous avons eu droit à la passe d’armes entre Rossi, Crutchlow et Dovizioso qui se battaient alors pour la dernière marche du podium.

Après avoir joué à ‘tu me passes, je te repasse’ pendant quelques tours, les deux pilotes Tech3 partaient tous les deux à la faute, ils termineront la course en septième et huitième position.

Une fois débarrassé de ces deux-là, Valentino Rossi alignait les tours rapides et à deux boucles de la fin, il opérait la jonction avec Casey Stoner.

Il portait alors une première attaque mais sans succès. On savait cependant qu’il n’allait pas en rester là avec son meilleur ennemi juste devant lui.

Et en effet, il n’en est pas resté-là puisque dans le dernier tour, il portait une seconde attaque, payante cette fois, au virage 4.

Rossi prend donc la seconde place de ce Grand Prix de France, un an après avoir obtenu son dernier podium, sur ce même circuit.

Casey Stoner a non seulement perdu une belle bagarre face à son grand rival moral, mais il a également dû céder la tête du classement du championnat du monde à Jorge Lorenzo.

Dani Pedrosa a bien profité des chutes des pilotes Tech3 pour limiter les dégâts, il termine quatrième, à trente secondes de son compatriote.

Stefan Bradl fini cinquième et devance de quatre dixièmes, Nicky Hayden.

Du côté des CRT, il faut souligner la double chute de Randy de Puniet. D’abord au départ, avec ce qui ressemble à une erreur au niveau de l’électronique et puis en course. Un week-end à oublier.

La même remarque vaut aussi pour Ben Spies, qui a effectué le même départ que de Puniet, mais sans chute. Il termine seizième après être repassé au stand.

Chris Vermeulen, qui s’est aussi arrêté, termine 17ème et c’est James Ellison, que Paul Bird avait failli laisser au repos, qui gagne la « course » des CRT.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

1

25

99

Jorge LORENZO

SPA

Yamaha Factory Racing

Yamaha

141,6

49’39.743

2

20

46

Valentino ROSSI

ITA

Ducati Team

Ducati

141,1

+9.905

3

16

1

Casey STONER

AUS

Repsol Honda Team

Honda

141,0

+11.298

4

13

26

Dani PEDROSA

SPA

Repsol Honda Team

Honda

140,2

+29.361

5

11

6

Stefan BRADL

GER

LCR Honda MotoGP

Honda

140,0

+32.477

6

10

69

Nicky HAYDEN

USA

Ducati Team

Ducati

140,0

+32.842

7

9

4

Andrea DOVIZIOSO

ITA

Monster Yamaha Tech 3

Yamaha

138,8

+59.759

8

8

35

Cal CRUTCHLOW

GBR

Monster Yamaha Tech 3

Yamaha

138,5

+1’05.152

9

7

8

Hector BARBERA

SPA

Pramac Racing Team

Ducati

138,4

+1’07.846

10

6

19

Alvaro BAUTISTA

SPA

San Carlo Honda Gresini

Honda

138,2

+1’13.193

11

5

77

James ELLISON

GBR

Paul Bird Motorsport

ART

137,6

+1’26.663

12

4

54

Mattia PASINI

ITA

Speed Master

ART

137,5

+1’27.633

13

3

41

Aleix ESPARGARO

SPA

Power Electronics Aspar

ART

135,8

1 Tour

14

2

51

Michele PIRRO

ITA

San Carlo Honda Gresini

FTR

135,4

1 Tour

15

1

68

Yonny HERNANDEZ

COL

Avintia Blusens

BQR

135,0

1 Tour

16

 

11

Ben SPIES

USA

Yamaha Factory Racing

Yamaha

133,1

1 Tour

17

 

7

Chris VERMEULEN

AUS

NGM Mobile Forward Racing

Suter

131,3

2 Tours

18

 

22

Ivan SILVA

SPA

Avintia Blusens

BQR

126,8

2 Tours

Non classé

   

9

Danilo PETRUCCI

ITA

Came IodaRacing Project

Ioda

137,3

4 Tours

   

14

Randy DE PUNIET

FRA

Power Electronics Aspar

ART

130,5

6 Tours

   

17

Karel ABRAHAM

CZE

Cardion AB Motoracing

Ducati

133,1

17 Tours

   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de