Jorge Lorenzo : « sous la pluie, la course semble beaucoup plus longue »



Que dire de Jorge Lorenzo si ce n’est qu’après des qualifications moyennes, il a de nouveau démontré qu’il était, lui aussi, une bête de course.

L’Espagnol, qui a su prendre les risques nécessaires au bon moment,  a fait preuve d’une maîtrise exemplaire et repart de France avec une seconde victoire et la tête du classement du championnat du monde.    

« C‘était vraiment difficile de conserver sa concentration aujourd’hui ! Sur le sec c’est déjà compliqué, mais sur le mouillé ça l’est encore plus. La course semble beaucoup plus longue et vous devez vous rappeler, à chaque tour et à chaque virage, combien la piste est glissante. Si vous l’oubliez, vous pouvez chuter très facilement. J’ai commencé la course en étant déterminé à en prendre la tête et j’ai réussi à garder ma concentration même lorsque Casey m’a rattrapé. Il aurait été facile de pousser un peu plus et de faire une erreur à ce moment-là, mais j’ai attendu quelques tours pour voir ce qui allait se passer, ensuite j’ai repris mes distances et j’ai remporté cette fantastique course ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de