Hector Barbera : « j’espère ne pas devoir rouler sur une CRT »



Les CRT ont alimenté le débat pendant tout l’hiver en opposant les puristes aux réalistes. Le MotoGP n’est en effet pas épargné par la crise économique et la Dorna se devait de trouver des solutions si elle ne voulait pas se retrouver avec une grille composée de 12 motos.

Dans le paddock les avis, concernant ces machines, sont partagés et on peut distinguer différents courants.

Ceux qui y croient à fond, comme Colin Edwards, ceux qui ne veulent pas en entendre parler, comme Casey Stoner, ceux qui ne voulaient pas en entendre parler mais qui ont bien été obligés de s’y mettre, comme Randy de Puniet, ceux qui comprennent qu’une solution devaient être trouvée, comme Valentino Rossi et ceux qui, comme Hector Barbera, espèrent pouvoir éviter de s’y coller.

En effet, c’est ce que le pilote a déclaré dans une interview au quotidien sportif espagnol Marca.

« La vérité, c’est que je préfère piloter une moto officielle et j’espère vraiment que mon futur ne se conjuguera pas avec une CRT ».

C’est malgré tout compréhensible car, pour qui que ce soit, c’est tout de même dur de se donner à fond tout un week-end pour risquer, le dimanche et malgré une très bonne course, de prendre un tour !

Mais avec les ennuis qui guettent le team Pramac depuis la mise en liquidation de la société mère (lire ici), ce sera peut-être une éventualité qu’il devra envisager. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de