Casey Stoner : « Si je fais un an de plus, je ne monterai plus sur une moto pendant dix ans »



C’est un Casey Stoner visiblement fatigué du monde du MotoGP que nos collègues de Ten Sports, relayé ici par Bike Point, un webzine d’info moto australien, ont pu interviewer.

L’Australien est revenu sur les motifs de sa décision et les premiers responsables de sa décision sont, bien entendu, la Dorna et son patron, Carmelo Ezpeleta, responsable, selon lui, d’un ensemble de très mauvaises décisions.   

« Je pense que la Dorna est en grande partie responsable de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Les décisions prises et la direction qu’ils ont donnée à cette catégorie ne me plaisent pas du tout, et je ne peux être pas d’accord avec l’opinion d’Ezpeleta.

Je n’aime pas le fait que les pilotes Moto2 et Moto3 n’ont plus le droit de stationner leur camping-car dans le paddock. Je ne serais pas arrivé là où j’en suis, si je n’avais pas été autorisé à avoir ma caravane dans le paddock ».

Mais Stoner n’en a pas que contre la Dorna, car l’australien en est également arrivé à être dégoûté par l’attitude du paddock.

« A vrai dire, ça a débuté en 2009, quand tout le monde a commencé à débattre au sujet de ma mystérieuse maladie et j’ai détesté tous les commentaires qui ont tourné autour et qui continuent encore de le faire maintenant. Ça nous a montré ce que les gens pensaient vraiment de nous et ce que nous représentons vraiment pour les gens, c’est-à-dire rien ! »

Et le dégoût est si total que Casey Stoner ne pouvait faire autrement que tout stopper…maintenant !

« Si je fais un an de plus je crois que je ne monterai plus sur une moto pendant dix ans.

Pour l’instant, je n’ai plus envie de voyager et de rouler à moto. Je tiens donc à retrouver la passion et je ne veux pas perdre ce que j’ai passé toute ma vie à faire ».

Alors que certains ont prétendu que Stoner pourrait se mettre à la V8 Supercar, ce n’est pas son objectif, question d’adrénaline et de famille…

« Je n’ai pas envie de faire quelque chose qui m’imposera des obligations, je veux juste passer du temps avec ma famille et me consacrer à eux. Pour être honnête, j’ai apprécié le test que j’ai fait avec la V8 Supercar, mais je ne pense pas que je serais capable de sentir la même excitation et la même adrénaline qu’avec une moto ».

Stoner fera-t-il, un jour, son come-back en MotoGP ? Pourrait-il être tenté de s’aligner, un jour, en championnat du monde Superbike ? Reviendra-t-il sur sa décision avant la fin de l’année ? Comment voyez-vous l’avenir proche de l’Australien ?

Et puis, chose promise chose due, dès demain nous lancerons le concours Casey Stoner, qui vous permettra de remporter la magnifique chemise du HRC signée de la main du champion du monde.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de