Tests hivernaux, Lorenzo et Ducati face au mur Yamaha…



Alors que Yamaha a autorisé Jorge Lorenzo, sous contrat avec la marque japonaise, à disputer les essais de Valence au lendemain du dernier Grand Prix de la saison, il n’en a pas été de même pour ceux programmés par Ducati à Jerez.

En effet, le constructeur italien avait loué le circuit andalou les 23 et 24 novembre prochains afin de permettre à son nouveau renfort de découvrir plus e profondeur sa nouvelle machine mais Iwata ne l’a pas entendu de la même oreille.

Comme l’a révélé Davide Tardozzi à la Gazzetta Dello Sport, Borgo Panigale s’est heurté à un refus ferme et définitif de la part des nippons.

 » Nous avons essayé de débloquer la situation de toutes les manières possibles, mais nous nous sommes retrouvés face à un mur « .

En revanche, de son coté, Ducati a autorisé Iannone à tester avec Suzuki et Suzuki a autorisé Viñales à tester avec Yamaha et pour le Directeur sportif des rouges, la question de cette autorisation accordée à leur futur ex pilote ne leur a même pas traversé l’esprit :  » nous n’y avons même pas songé (interdire à Iannone de tester la Suzuki). Nous pensons que dans un envirronement de sportivité, ça devrait être commun « .

On ne sait pas ce qui, au final, a décidé Yamaha à refuser son approbation car les précédents en la matière ne sont pas nombreux. Le dernier en date remonte à 2003 lorsque Honda refusait à Valentino Rossi la possibilité de tester la Yamaha avant le 1er janvier 2014.

Est-ce dû à une fin de saison houleuse en 2015 et des négociations compliquées en 2016 ou alors est-ce dû à la crainte de voir Lorenzo s’adapter un peu trop vite à la GP17 ? Nous n’en avons aucune idée mais ce que nous savons, c’est que ce n’est pas tellement beau à voir !

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de